Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Commerzbank optimiste sur ses ratios

Reuters15/02/2013 à 16:06

COMMERZBANK COMPTE AUGMENTER SES PROVISIONS EN 2013

par Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank a annoncé vendredi qu'elle augmenterait légèrement ses provisions pour créances douteuses en 2013 compte tenu de la détérioration de la conjoncture économique, mais la deuxième banque allemande s'estime en mesure d'améliorer ses ratios de fonds propres dès cette année.

Le président du directoire Martin Blessing a déclaré aux investisseurs que les ratios de fonds propres devraient s'améliorer en 2013 et les années suivantes, même s'il a insisté sur le fait que l'année en cours ne serait pas facile.

"Cela va dans le bon sens", souligne un trader actions européennes d'une banque suisse.

A 13h20 GMT, effaçant ses pertes initiales après ces propos, l'action s'échangeait à 1,515 euro, affichant une hausse de 2,8% alors que l'indice des bancaires en Europe cédait 0,18% et l'indice Dax 0,02%.

"En 2012, nous avons rempli les pré-requis pour la consolidation de la banque. Les premières mesures produisent leurs effets mais une chose est claire, il reste beaucoup de chemin à faire", a déclaré Martin Blessing.

Commerzbank a indiqué que son ratio de fonds propres durs aux normes de Bâle III s'inscrivait à 7,6% à fin décembre, sous le seuil des 9% à atteindre d'ici 2019.

Commerzbank avait publié début février une perte nette beaucoup plus lourde que prévu - de 720 millions d'euros - au titre du quatrième trimestre 2012.

Son bénéfice net annuel est ressorti à 6,0 millions d'euros, contre 638 millions d'euros un an auparavant. Les provisions pour créances douteuses ont grimpé à 1,7 milliard d'euros contre 1,4 milliard un an auparavant.

La banque, qui a fait l'objet d'un plan de sauvetage de 18 milliards d'euros au plus fort de la crise, avait averti qu'elle passerait de nouvelles charges exceptionnelles dans ses comptes.

Elle prévoit de passer sur son premier trimestre des charges de restructuration d'environ 500 millions d'euros au premier trimestre liées à son plan de suppression de 4.000 à 6.000 emplois d'ici 2016.

Selon des chiffres provisoires publiés jeudi, l'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre 2012, la plus forte baisse d'activité depuis la crise financière en raison du recul marqué des exportations.

La plupart des économistes s'attendent toutefois à une timide reprise de la croissance allemande au premier trimestre.

Commerzbank a dit s'attendre à ce que le climat d'incertitude s'améliore et se traduise par un réveil de l'économie allemande dès le début de l'année, et n'a pas exclu une forte croissance en 2014.

La banque n'a pas donné de perspectives précises en ce qui concerne ses résultats 2013. En novembre, elle avait abaissé son objectif 2016 de rentabilité des fonds propres (RoE) à environ 8% au niveau du groupe, en dessous des coûts moyens des capitaux propres dans le secteur, qui sont à 10-12%.

Son directeur financier Stephan Engels a indiqué que la banque pourrait encore une fois faire l'impasse sur le dividende au titre de l'exercice 2013, prévoyant que l'année en cours ne sera pas meilleure que 2012 pour son coeur de métier.

Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

0.24 -20.00%
1.605 0.00%
28.4 +0.71%
75.36 +1.59%
212.55 -1.58%
18.53 0.00%
19.25 -2.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.