Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Comgest enregistre une croissance " mesurée" en 2016
information fournie par Newsmanagers06/02/2017 à 15:00

(NEWSManagers.com) - Spécialisée sur les marchés actions, Comgest a été quelque peu sensible à la volatilité des marchés en 2016. " L'évolution du marché n'a pas été favorable à notre style de gestion l'an dernier. Elle a été dominée par des facteurs exogènes comme la politique ou les matières premières, et très peu par des facteurs liés à la qualité intrinsèque des entreprises ou leur potentiel de croissance " , regrette Arnaud Cosserat, président de Comgest, dans un entretien exclusif à Newsmanagers et L'Agefi. Résultat, les performances des fonds sont pour la plupart en retrait des indices en 2016. Sur l'année, la collecte globale a été étale avec environ 350 millions d'euros net souscris dans les fonds ouverts mais des sorties de même ampleur des comptes dédiés aux institutionnels. Les encours, se sont quant à eux établis à 21,7 milliards d'euros fin 2016 contre 20,8 milliards fin 2015.

Alors qu'il avait longtemps habitué les observateurs à une forte croissance, Comgest semble s'être stabilisé depuis quelques années. " Entre 1996 (année de l'arrivée d'Arnaud Cosserat dans la société, NDLR) et 2010, Comgest a enregistré une croissance moyenne de ses encours de plus de 16% par an. Depuis six ans, nos actifs progressent toutefois de manière constante et mesurée. Nous voulons conserver une culture d'artisan de la gestion. Nous n'avons pas véritablement de commerciaux pour nous vendre auprès des institutionnels, mais plutôt des " investor relations " dont le but est de représenter notre gestion devant les investisseurs (reporting, etc.) et permettre aux gestionnaires de rester concentrés sur leur métier " , explique Arnaud Cosserat. Cette stabilisation des encours n'empêche pas en tout cas les projets. La société de gestion compte en effet continuer de se développer à l'étranger, la France étant son plus gros marché mais ne représentant " que" 6 milliards d'euros d'encours.

En décembre par exemple, Comgest a annoncé l'enregistrement de ses filiales de Boston et de Dublin auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain. La société va désormais pouvoir distribuer ses services de gestion de façon proactive aux Etats-Unis. " Aux Etats-Unis, les investisseurs ont la possibilité de travailler avec nous via un véhicule irlandais et via des mandats. Mais ce que nous voudrions faire d'ici un an, c'est étudier la faisabilité d'un véhicule local " , indique le dirigeant. Grâce au Canada, où Comgest gère déjà plus de 3 milliards d'euros, l'Amérique du Nord est de loin la première zone d'implantation en dehors de l'Europe.

Côté produits, Comgest a fait aussi preuve d'une certaine stabilité depuis quelques années, mais l'évolution de la demande des institutionnels et des marchés poussent la société de gestion à réfléchir à d'autres solutions. " Avec 25 fonds, notre gamme est très stable depuis plusieurs années et nous la considérons comme complète. Il est probable cependant que nous construisions d'ici quelques mois de nouveaux produits flexibles ou couverts à destination d'investisseurs institutionnels ou du wholesale. Les investisseurs sont par ailleurs très demandeurs de produits globaux car ils croient davantage aujourd'hui au stock picking qu'à l'allocation géographique " , explique Arnaud Cosserat.

Enfin, côté gouvernance, depuis qu'ils a pris la présidence du groupe ( Comgest Global Investors) début 2016, Arnaud Cosserat a élargi le " comex" à 9 personnes contre 5 auparavant pour mieux refléter la croissance du groupe doté aujourd'hui de 150 salariés. Associé aux trois fondateurs de Comgest aujourd'hui en retrait, et aux membres du comité de direction, il détient les trois quart du capital, le reste étant réparti dans les mains de la quasi-totalité des salariés.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.