1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Columbia Threadneedle Investments recommande un investissement sélectif dans la dette corporate
AOF09/01/2020 à 17:18

(AOF) - Cette année, l'éventualité d'une multiplication des mesures de relance gouvernementales est le signe qu'un risque accru de récession pèse sur les marchés développés, estime Gene Tannuzzo, Deputy Global Head of fixed income de Columbia Threadneedle Investments. L'Allemagne, les Etats-Unis et le Royaume-Uni (en fonction de l'issue du Brexit) nous semblent à cet égard particulièrement menacés en 2020. Les prochaines élections américaines et les troubles persistants en Chine et à Hong Kong créent également un risque politique élevé.

Dans ce contexte, la société de gestion pense qu'en 2020 les investisseurs en obligations se tourneront vers des valeurs refuges. Quand on voit combien les rendements négatifs sont généralisés, la tâche paraît difficile. Ainsi, l'Europe représente environ 30% du marché obligataire mondial en valeur, mais seulement 7% en termes de rendement.

Alors, que doivent faire les investisseurs obligataires ? Etant donné que les rendements ont encore chuté au cours de l'année écoulée, il est encore plus difficile de dénicher des obligations refuges produisant des rendements décents, voire même positifs, reconnaît Gene Tannuzzo. Les Bunds allemands, qui sont passés en territoire négatif, sont un bon exemple montrant combien il peut s'avérer coûteux de détenir des obligations refuges.

Les risques de défaut deviennent également préoccupants. Au vu de cette conjoncture économique incertaine, nous prévoyons une hausse du risque de défaut dans certaines juridictions l'an prochain. Nous prévoyons une hausse du risque de défaut des obligations à haut rendement américaines à 3,8% en 2020, contre 2% en 20192, en raison notamment des difficultés auxquelles est confronté le secteur de l'énergie. Les investisseurs feraient bien d'en tenir compte, avertit Columbia Threadneedle Investments.

Ensuite ajoute la société de gestion, il y a le risque de désendettement en Chine. S'il s'opère de manière erratique, tous les marchés seront impactés, et en premier les marchés obligataires émergents.

Compte tenu de tous ces risques, Gene Tannuzzo et son équipe recherchent des valeurs refuges alternatives, du côté par exemple des obligations d'entreprises investment grade présentant un faible risque de défaut tout en offrant des rendements positifs décents.

Le secteur des services aux consommateurs est une bonne option. S'il faut attendre quelque faiblesse au niveau de l'industrie, des échanges commerciaux et du secteur manufacturier en 2020, cela n'augure pas nécessairement une récession dans la consommation. En effet, ce n'est que dans la moitié des cas qu'une récession économique conduit également à un déclin de la consommation.

Grâce à une base de revenus robustes et à un endettement modeste, les secteurs de la consommation sont en position de force.

En 2020, Columbia Threadneedle Investments recherchera des opportunités parmi les titres adossés à des actifs et à des créances hypothécaires, ainsi que dans les secteurs tournés vers le marché intérieur tels que les télécommunications, les services aux collectivités et l'alimentation et les boissons, qui ont tendance à rembourser leur dette et dont les obligations offrent des rendements positifs.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer