Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Columbia Threadneedle Investments préfère les autoroutes aux aéroports
AOF26/11/2020 à 15:05

(AOF) - le rebond des taux de contamination, les fermetures temporaires de frontières et les quarantaines ont fortement entravé la reprise du trafic aérien mondial, observe Sharon Vieten, Investment Grade credit analyst, Fixed Income chez Columbia Threadneedle Investments. Le trafic aérien international pourrait être à la peine jusqu'en 2024 au moins, alors que les volumes des routes européennes à péage pourraient rebondir en 2021-2022.1. La société de gestion les préfère donc aux aéroports.

Début 2020, avec un portefeuille bâti dans une optique défensive, Columbia Threadneedle Investments surpondérait les aéroports réglementés (dont le risque de volume est limité et qui pourront utiliser les tarifs fixés par les régulateurs pour compenser les revenus perdus), qui lui semblaient rémunérer plus que largement les risques fondamentaux.

Il s'agit par exemple d'Heathrow, à Londres, ou d'Aeroporti di Roma. En avril, quand le coronavirus s'est propagé et que les émetteurs se sont rués sur les marchés de capitaux pour renforcer leurs bilans, le gérant a participé aux émissions de Schiphol (l'aéroport d'Amsterdam) et d'Aéroports de Paris, deux entreprises publiques.

Mais, quand le marché du crédit s'est redressé et que l'impact sur le transport aérien s'est confirmé, le gérant a réduit son exposition aux aéroports, au profit d'une position plus résiliente sur les routes italiennes et françaises à péage, passant d'une sous-pondération à une surpondération du secteur.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer