Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

FOSUN INTERNATIO

1.73EUR
0.00% 

HK0656038673 FNI

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    1.73

  • clôture veille

    1.73

  • + haut

    1.73

  • + bas

    1.73

  • volume

    0

  • valorisation

    14 849 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    19.04.18 / 08:06:51

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter FOSUN INTERNATIO à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter FOSUN INTERNATIO à mes listes

    Fermer

Club Med-L'arme de la dernière enchère jugée improbable

Reuters04/12/2014 à 14:26

* La procédure de calendrier accéléré devrait être prolongée-avocats * La procédure de dernière enchère jugée risquée par Pascale Denis et Matthieu Protard PARIS, 4 décembre (Reuters) - Dans la bataille pour le rachat du Club Méditerranée CMIP.PA , l'Autorité des marchés financiers (AMF) devrait opter, en cas de nouvelle surenchère d'Andrea Bonomi, pour une poursuite de sa procédure de calendrier accéléré plutôt que recourir à l'arme de la dernière enchère jugée trop risquée. Pour mettre un terme à l'OPA la plus longue de l'histoire boursière française, l'AMF a déjà donné 12 jours ouvrables au milliardaire Guo Guangchang - qui a porté son offre à 23,50 euros - et vient d'accorder le même délai à l'Italien qui a maintenant jusqu'au 17 décembre pour se prononcer. ID:nL6N0TL2XE Passée cette échéance, l'Autorité aura la possibilité de mettre en oeuvre un dispositif dit de "dernière enchère", consistant à demander aux offrants de déposer, à une date donnée, une enchère à l'aveugle. Mais les spécialistes du droit boursier français doutent que l'AMF siffle la fin de la partie, préférant laisser les deux camps se livrer à des enchères successives, avec des délais probablement encore raccourcis. "Cette menace a souvent été brandie mais je ne pense pas que l'AMF souhaite utiliser la procédure de dernière enchère compte tenu des risques de contentieux", estime Aline Poncelet, associée au cabinet d'avocats Paul Hastings. Ces contentieux entre les parties pourraient notamment émerger en cas d'offre financière identique, qui les contraindrait, pour convaincre les actionnaires minoritaires, à dévoiler davantage d'éléments sur leur business plans respectifs comme sur les accords avec leurs partenaires financiers. "La procédure a un côté loterie, un peu anxiogène", remarque un avocat qui a souhaité garder l'anonymat, soulignant que l'AMF doit opter pour une réponse qui va dans l'intérêt du marché. "L'offre traîne, certes, mais ici, contrairement à la période de gel liée aux recours déposés par les minoritaires en 2013 il y a une dynamique de marché qui profite aux actionnaires", souligne-t-il. FIN "NATURELLE" DES SURENCHÈRES ? Si l'AMF décidait de raccourcir encore sa procédure d'enchères accélérée, "le délai ne pourrait être inférieur à trois jours de négociation", estime pour sa part Alexandre Omaggio, avocat associé du cabinet FTPA. "Est-ce essentiel de précipiter la fin? On n'est plus à un ou deux mois près. Il faudrait un motif impérieux pour recourir à la dernière enchère et je ne suis pas certain que l'AMF ait envie de faire de ce dossier un précédent", note un autre avocat. Interrogée, l'AMF s'est contentée d'indiquer "être à ce stade dans le dispositif de confrontation des offres". Le management du Club, associé à l'offre de Fosun, se dit quant à lui excédé par la durée de l'OPA et répète à l'envie qu'une nouvelle surenchère serait "dangereuse". Le PDG du groupe, Henri Giscard d'Estaing a même brandi la menace de "coupes massives de coûts et de ventes massives d'actifs" de la part "d'investisseurs étant dans une logique de court terme". ID:nL6N0TM0PM L'OPA a déjà coûté 6,0 millions d'euros au Club, en frais d'avocats, banquiers et experts et, aux dires de son directeur financier, bloque un projet de village à Cefalu (Sicile) faute de financements de banques italiennes. ID:nL6N0TI0BK La toute première offre sur le Club remonte au printemps 2013, où Fosun se proposait de racheter le groupe, en association avec le fonds français Ardian, pour environ 541 millions d'euros. Il en offre aujourd'hui 897 millions. ID:nL6N0TL2XE "A un moment donné, les prix deviennent tellement élevés que les surenchères finissent par s'arrêter naturellement. Il n'y a pas besoin d'en arriver à l'étape de dernière enchère", conclut Aline Poncelet, chez Paul Hastings. Voir aussi : ENCADRE - Les grandes dates de la bataille du Club Med ID:nL6N0TL2XE (Edité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.