1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Clôtures en hausse des principaux marchés européens ouverts

Reuters24/12/2013 à 16:45

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ouvertes mardi ont terminé en hausse une séance écourtée et peu étoffée de veille de Noël, augmentant les gains accumulés lors des quatre séances précédentes.

Plusieurs places européennes, en Allemagne, en Suisse et en Italie, étaient fermées ce jour.

A Paris, l'indice CAC 40 a terminé à 4.218,41, gagnant 3,12 points soit 0,07%. Le FTSE a pris 0,23%, l'Ibex 0,63%, le FTSEurofirst 300 0,26% et l'EuroStoxx 50 0,06%.

Sur les cinq séances précédant Noël, ce dernier inscrit un gain de 4,5%, soit sa meilleure semaine avant Noël depuis 1999, selon des données Thomson Reuters. L'EuroStoxx 50 est également en hausse de 16,6% depuis le début de l'année et il pourrait bien réaliser en 2013 sa meilleure performance en quatre ans, grâce surtout aux massives injections de liquidités des grandes banques centrales de la planète.

Et ce n'est pas le début de "tapering" de la Réserve fédérale qui change la tendance, les Bourses s'appuyant en particulier sur de récentes et solides statistiques économiques américaines.

"Les marchés européens augmentent leurs gains en raison des indicateurs américains meilleurs que prévu publiés hier qui étayent la décision de la Fed de réduire son programme de rachats obligataires, stimulant ainsi le goût du marché pour des actifs à risque", commente Kash Kamal (Sucden Financial).

"Une croissance du PIB plus forte que prévu au troisième trimestre aux USA et en Grande-Bretagne et une croissance stable de la zone euro... ont encouragé les investisseurs qui étaient auparavant en coulisses à retourner sur la Bourse, les gains annuels des grands indices mondiaux atteignant leurs meilleurs niveaux depuis 2009".

Les volumes ont été extrêmement faibles, représentant 16% environ de la moyenne quotidienne du FTSE et 21% du CAC 40.

Au plan des indicateurs, l'économie française s'est bien contractée de 0,1% au troisième trimestre sous l'impact d'une baisse de l'investissement et d'une rechute des exportations, selon les comptes nationaux trimestriels détaillés publiés mardi par l'Insee.

Mais l'institut a également annoncé un rebond de 1,4% de la consommation des ménages en novembre, hausse nettement plus marquée que prévu.

Wall Street pour sa part devrait ouvrir sans grand changement, au vu de l'évolution des futures d'indices, pour une séance qui sera elle aussi écourtée. Deux statistiques étaient prévues: les commandes de biens durables et les ventes de logements neufs de novembre.

Les premières ont nettement augmenté en novembre et la composante des intentions d'investissement en biens d'équipement a connu sa plus forte hausse en près d'un an, autant d'éléments de bon augure pour les perspectives économiques et industrielles des Etats-Unis.

Sur le marché des changes, le dollar est en léger progrès, les perspectives pour le billet vert étant favorables en raison à la fois de la bonne tenue de l'économie américaine et du premier tour de vis monétaire initié la semaine dernière par la Réserve fédérale.

Le Brent se rapproche de la barre des 112 dollars en raison de tensions au Soudan du Sud susceptibles de peser sur la production du pétrole du pays à un moment où il y a déjà des tensions sur l'offre du fait des perturbations des livraisons en provenance de Libye.

Sur l'ensemble de 2013, le cours de référence européen n'aura finalement guère bougé par rapport à 2012 en raison d'une offre abondante et d'un ralentissement de la croissance de la demande venant de Chine.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

1.15045 +0.77%
37.508 +0.00%
2.43 +1.25%
165.46 +1.12%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.