Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Clôture sans grand changement pour les Bourses européennes

Reuters23/12/2016 à 18:38

CLÔTURE SANS GRAND CHANGEMENT POUR LES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sans grand changement vendredi, avec de petites hausses ou de légères baisses, à la veille du week-end de Noël dans un marché relativement calme.

À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,10% (5,05 points) à 4.839,68 points. Sur la semaine, l'indice parisien n'a gagné que 0,13%.

A Londres, où la séance a été écourtée à 12h30 GMT, le Footsie britannique a gagné 0,06%, affichant une progression de 0,8% sur la semaine, sa troisième hausse hebdomadaire consécutive.

A Francfort, le Dax-30 a reflué de 0,05%. L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,14% et le Stoxx 600 0,04 %. Le FTSEurofirst 300 a en revanche reculé de 0,02% et de 0,04% sur la semaine.

Au moment de la clôture en Europe, les trois principaux indices new-yorkais étaient également quasiment stables, après avoir évolué à des niveaux records depuis l'élection de Donald Trump à la Maison blanche. Le Dow Jones devrait afficher ainsi une septième hausse hebdomadaire consécutive, après avoir gagné près de 14% depuis le début de l'année.

"Avec Noël ce week-end et le Nouvel An la semaine prochaine, les marchés devraient osciller entre pertes et gains, les investisseurs peaufinant leur stratégie pour 2017", explique Lukman Otunuga, analyste chez FTXM, à Londres.

En Europe la tendance a été animée essentiellement par le compartiment bancaire, en baisse de 0,49%, malgré le gain de 0,64% enregistré par l'indice sectoriel en Italie. L'Etat italien va voler au secours de Banca Monte dei Paschi di Siena dont l'action a été suspendue après avoir échoué dans son plan de recapitalisation.

En Allemagne, Deutsche Bank a pris 0,34% après avoir annoncé un accord de principe avec Washington pour régler un contentieux sur des titres adossés à des crédits immobiliers en échange de 7,2 milliards de dollars.

Crédit Suisse, également empêtré dans des litiges immobiliers aux Etats-Unis, a en revanche fini en repli de 0,91%, après avoir initialement gagné plus de 2% à l'annonce d'un accord avec Washington.

A Londres, Barclays et Royal Bank of Scotland, également dans le collimateur de la justice aux USA, ont connu des fortunes diverses, avec une perte de 0,90% pour le premier et un gain de 1,36% pour le second.

Hors du secteur bancaire, Telecom Italia, deuxième meilleure performance du Stoxx 600, a pris 4,45%. Selon la Stampa, Rome envisage une entrée du secteur public dans le capital de l'opérateur pour contrer les ambitions de Vincent Bolloré.

A Paris, les échanges ont été peu nourris et Nokia, en hausse de 3,51%, a pris la tête du CAC 40 au lendemain de son repli, après l'annonce de nouvelles plaintes contre Apple pour violation de brevets.

JCDecaux a affiché une hausse de 3,44%, après avoir annoncé la fusion de ses activités avec Top Media, leader du secteur de la communication extérieure en Amérique centrale.

Sur le marché des changes, l'euro progresse de 0,14% à 1,0451 dollar, le billet vert ayant atteint un pic de 14 ans cette semaine.

Le marché pétrolier progresse également, toujours soutenu par les diverses décisions prises par les pays producteurs pour réduire la production mondiale.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.