Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Clôture mitigée des Bourses européennes, l'Italie pèse

Reuters26/09/2013 à 21:31

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une note globalement mitigée, affectées par de nouveaux signes de fragilité de la reprise en Europe et des tensions politiques croissantes en Italie, qui ont également pesé sur l'euro.

La crainte d'un défaut de paiement de l'Etat américain dans un contexte de blocage des négociations budgétaires entre la Maison blanche et les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, a également contribué au climat de prudence qui a dominé la séance.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,21% à 4.186,72 points. Le Footsie britannique a pris 0,21% mais le Dax allemand a fini sur une note stable (-0,02%), l'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,15% et le FTSEurofirst 300 a stagné aussi (+0,05%).

La Bourse de Milan a sous-performé, avec un recul de 1,2%.

Le chef de l'Etat italien, Giorgio Napolitano, a annulé jeudi sa participation à un congrès en raison d'un développement "inquiétant" de la situation politique, qui requiert toute son attention. (voir )

Dans ce contexte, les rendements des obligations italiennes ont fait un bond en avant à la veille d'une adjudication de six milliards d'euros de dette souveraine à cinq et dix ans. L'écart de taux entre le 10 ans italien et le 10 ans allemand (Bund) a touché son plus haut niveau en plus d'une semaine.

"L'incertitude politique frappe l'Italie fortement", souligne Philip Shaw, responsable de la recherche économique chez Investec.

Parallèlement, des données publiées en matinée ont montré que les prêts aux ménages et aux entreprises de la zone euro ont encore diminué au mois d'août, attestant d'une reprise qui reste fragile et montrant que l'un des problèmes majeurs de la Banque centrale européenne reste à régler.

Sur le marché des changes l'euro recule de 0,3% face au dollar. Face à la devise japonaise, les deux devises, américaine et européenne, progressent de, respectivement, 0,2% autour de 133,45 yens et de 0,5% autour de 98,96 yens.

Le baril de Brent remonte, les investisseurs ayant réalisé des achats à bon compte après la nette baisse des cours observée depuis plusieurs jours, motivée par l'ouverture diplomatique manifestée par le président iranien Hassan Rohani et la hausse de la production en Irak et en Libye.

Aux valeurs en Europe, Alcatel-Lucent a gagné 6,28%. Selon une information de Reuters, Nokia envisagerait une alliance avec l'équipementier télécoms franco-américain.

A Stockholm, H&M a pris 6,74% après un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce au succès de ses collections d'été.

Telecom Italia a progressé de 4,11% à Milan après l'annonce que le gouvernement italien envisageait de modifier la législation pour autoriser les entreprises à abaisser leur seuil de déclenchement des offres publiques d'achat (OPA), actuellement à 30% du capital.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.