Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Clients et concessionnaires veulent que VW réagisse vite

Reuters24/09/2015 à 12:10

CLIENTS ET CONCESSIONNAIRES VEULENT QUE VW RÉAGISSE VITE

par Till Weber et Emma Thomasson

FRANCFORT/BERLIN (Reuters) - Volkswagen doit rapidement rappeler et rééquiper les modèles en cause dans un scandale de tests d'émission truqués pour amortir les retombées à long terme préjudiciables à sa réputation, estiment les concessionnaires et les organismes de protection du consommateur.

"Pour rétablir la confiance, Volkswagen doit indemniser tout consommateur affecté" par la situation, dit Klaus Müller, président de la fédération des organisations de consommateurs allemandes. "La société doit soit rééquiper tous les véhicules concernés, soit donner aux particuliers affectés la possibilité de le faire".

VW a dit qu'il provisionnerait 6,5 milliards d'euros pour couvrir le coût du scandale, qui pourrait impliquer 11 millions de véhicules diesel dans le monde entier. Il n'a pour l'heure ordonné aucun rappel ni précisé quels modèles étaient concernés.

Des actions en justice en nom collectif ("class actions") ont déjà été lancées aux Etats-Unis.

Ernst-Robert Nouvertne, propriétaire de concessions VW à Solingen, explique que la rapidité d'intervention du constructeur sur les véhicules affectés sera primordiale pour rassurer les clients, dont plusieurs l'ont déjà appelé pour avoir des informations.

"Le client est ébranlé (...) Certains d'entre eux pourraient choisir un véhicule à essence", dit-il, observant cependant que Volkswagen pourrait amortir l'impact en s'appuyant sur la fidélité de sa clientèle, du moins en Allemagne.

AUX CONCESSIONNAIRES D'AGIR

Sven Rothlübbers écrit, sur la page Facebook de Volkswagen : "VW doit être tenu pour entièrement responsable mais s'il vous plaît n'oublions pas que Volkswagen a servi l'Allemagne avec des voitures remarquables, des emplois, un engagement social et plus durant ces 70 dernières années".

Steve Young, directeur général du cabinet d'études ICDP, observe qu'au vu de l'expérience de précédents rappels effectués par d'autres constructeurs, Toyota par exemple, les concessionnaires pourraient tirer leur épingle du jeu.

"Tout dépend de la manière dont la procédure est gérée (...) Dans le cas du rappel de Toyota aux Etats-Unis, les concessionnaires avaient pu renouer le contact avec la clientèle", dit-il. "Si le concessionnaire s'y prend bien, il peut aider le client à consacrer son dédommagement à passer à l'essence, tout en revendant le modèle diesel réparé à quelqu'un qui sait ce qu'il fait".

Mais pour l'heure, nombre de concessionnaires sont dans le flou. "Nous ne pouvons donner de réponse définitive (à la clientèle qui s'informe) parce que Volkswagen est avare en informations", dit une employée d'un concessionnaire de Francfort.

En France, une porte-parole de Volkswagen a dit que le constructeur comptait écrire à ses clients que les modèles couverts par les normes d'émission Euro 6 de l'Union européenne n'étaient pas touchés, les personnes ayant récemment commandé un véhicule devant ainsi être rassurées.

Il a ajouté que la clientèle serait informée dès que l'enquête aura montré quels véhicules sont affectés.

Dans une "chatroom" en Suède, les consommateurs se demandent s'il sera possible d'annuler les commandes, l'un d'eux affirmant qu'il n'achètera plus jamais de Volkswagen.

Un porte-parole de la fédération automobile Motormannen a dit que les préoccupations écologiques prenaient une place de plus en plus importante pour les clients. "On veut contribuer à un environnement meilleur quand on achète une voiture; à présent, le consommateur se sent floué".

Tim Pollard, rédacteur en chef de la revue britannique Car Magazine, en convient : "Le sujet des émissions est par lui-même un peu aride mais le consommateur comprend bien que cela touche aux taxes qu'il paye et donc à son argent".

Ansgar Klein, président de la fédération allemande des concessionnaires indépendants, ne croit pas en un impact durable. "La Golf n'est pas devenue moins fiable et je ne vois pas les prix baisser en conséquence", dit-il. "La plupart des automobilistes se préoccupent plus de la consommation que des émissions. Le scandale n'altère pas la confiance envers les voitures VW, si la confiance envers la société a, elle, souffert".

Dariusz Balcerzyk, de l'institut d'études du marché automobile Samar de Varsovie, dit qu'il en est de même en Pologne. "Pour les Polonais, il n'y a pas de quoi fouetter un chat. Le client polonais se préoccupe avant tout du prix, puis de la marque".

(Avec Helena Soderpalm à Stockholm, Gilles Guillaume à Paris, Angus Berwick à Londres, Ole Petter Skonnord à Oslo, Wiktor Szary à Varsovie, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.