1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CLARANOVA : la rentabilité sous pression au premier semestre
AOF01/04/2020 à 10:35

(AOF) - Au premier semestre, clos fin décembre, Claranova a vu son résultat net reculer de 3% à 1,5 million d'euros et son résultat opérationnel courant normalisé augmenter de 3% 11,2 millions d'euros. Ce dernier a représenté 4,8% des revenus contre 7,8% un an auparavant. Le chiffre d'affaires a, lui, bondi de 68% à 243,30 millions d'euros. La croissance interne a atteint 19%. Le groupe présent dans l'impression digitale, la gestion de l'internet des objets et l'e-commerce souligne avoir accéléré les investissements sur ses trois pôles d'activité.

" À ce jour, l'impact des mesures de confinement sur nos activités reste limité puisque celles-ci sont essentiellement des activités en ligne. Cependant cette épidémie rebat les cartes de l'économie mondiale et bien que nos activités soient aujourd'hui préservées, il est encore trop tôt pour en évaluer et mesurer le réel impact sur nos résultats à terme " a déclaré le PDG, Pierre Cesarini.

En dépit de d'investissements soutenus, Claranova affiche à fin décembre une trésorerie significative de 91,4 millions d'euros. L'endettement financier s'inscrit pour sa part à 63,9 millions d'euros, soit un endettement net négatif de - 27,5 millions d'euros qui porte le gearing du groupe à - 41%. 

AOF - EN SAVOIR PLUS

Informatique - Editeurs de logiciels

La dernière étude menée par EY pour le compte du Syntec Numérique souligne que les éditeurs français ont affiché une croissance de 10% de leur chiffre d'affaires l'an passé (à 16 milliards d'euros). Néanmoins cette croissance avait atteint 13% entre la période 2016/2017. De plus certains de ces grands acteurs traversent des difficultés : ainsi Criteo, numéro deux du classement, a subi un recul de son activité (passée de 2,036 milliards en 2017 à 1,947 en 2018). De même l'activité édition de Sopra Steria a reculé de 619 millions d'euros à 615,5 millions en 2018. Sans les dix premiers éditeurs du classement, le secteur afficherait une croissance de 18%. Le chiffre d'affaires généré par le Saas est passé de 24% à 37 % en trois ans pour les éditeurs. Tous les acteurs de moins de 5 ans développent désormais des offres Saas. La plupart des éditeurs soulignent que la pénurie de talents sur le marché constitue un frein à leur développement.

Valeurs associées

Euronext Paris -100.00%

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer