Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chypre est et restera une exception, dit Wolfang Schäuble
Reuters30/03/2013 à 12:13

CHYPRE EST ET RESTERA UNE EXCEPTION, ASSURE WOLFANG SCHÄUBLE

CHYPRE EST ET RESTERA UNE EXCEPTION, ASSURE WOLFANG SCHÄUBLE

BERLIN (Reuters) - "Chypre est et restera un cas exceptionnel" et ne servira pas de modèle pour d'autres plans de sauvetage éventuels, déclare Wolfgang Schäuble dans une interview publiée samedi par le Bild.

Le ministre allemand des Finances prend ainsi le contre-pied du président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, qui avait déclaré lundi que le plan pourrait faire école, avant de faire machine arrière.

Le plan négocié le week-end dernier par les Européens pour sauver l'île de la banqueroute a brisé le tabou des dépôts en prévoyant notamment la mise à contribution des déposants dont les comptes affichent plus de 100.000 euros.

"Les comptes d'épargne en Europe sont sûrs", insiste cependant Wolfgang Schäuble dans les colonnes de Bild.

Revenant sur la crise chypriote, le ministre souligne que le problème était spécifiquement lié au fait que deux des plus grandes banques du pays n'étaient plus solvables et que l'Etat n'avait pas assez d'argent pour garantir les dépôts.

"C'est pour cela que les autres pays de la zone euro ont dû venir en aide. Ensemble avec l'Eurogroupe, nous avons décidé que les propriétaires et les créanciers - en d'autres mots ceux qui ont contribué à la crise - participeraient financièrement au sauvetage."

Le ministre allemand des Finances se félicite que la crise chypriote n'ait eu "aucun impact sur les autres pays du sud de l'Europe".

"Les marchés financiers ont vu: nous sommes mieux préparés désormais", ajoute Wolfgang Schäuble. "Je pense que nous lirons un jour dans les livres d'histoire à propos de cette période que la crise a encore rapproché l'Europe davantage."

Erik Kirschbaum; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer