Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Chômage : ce qu'il faut savoir sur le contrôle de la recherche d'emploi

Le Point04/09/2014 à 11:46

Les personnes dans les secteurs en tension sont particulièrement ciblées.

Les déclarations de François Rebsamen sur les chômeurs n'en finissent pas de susciter la polémique. Au point que le ministre du Travail a annulé ce mercredi son déplacement prévu dans une agence Pôle emploi d'Évreux (Eure), où il devait assister à la signature d'une convention "accompagnement global" des demandeurs d'emploi en difficulté. "Il est retenu à Paris pour une réunion urgente", a-t-on indiqué à l'AFP pour justifier cette absence. Derrière les propos de François Rebsamen, qui, rappelons-le, demandait mardi à Pôle emploi de "renforcer les contrôles" pour "vérifier que les chômeurs cherchent bien un emploi", beaucoup ont vu l'annonce déguisée de la généralisation d'une expérimentation actuellement menée par Pôle emploi dans quelques agences, visant à dissocier mission d'accompagnement et contrôle de la recherche d'emploi. Qu'en est-il vraiment ?

Une phase test dans quatre régions de France

Contacté à ce sujet par Le Point.fr, Pôle emploi s'est expliqué tout en rappelant que l'expérimentation, commencée en juin 2013, était toujours en cours, et que son bilan ne serait présenté que fin 2014. Ainsi, quatre régions de France (Poitou-Charentes, Haute-Normandie, Franche-Comté et Paca) testent actuellement un nouveau dispositif : une équipe spécifiquement dédiée au contrôle de la recherche d'emploi. Cette équipe, dont les effectifs n'ont pas été communiqués, traite les cas de manière soit aléatoire soit ciblée. En...

Lire la suite sur Le Point.fr

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gendrefr
    04 septembre11:32

    +1 frk987

    Signaler un abus

  • frk987
    04 septembre11:08

    Soyons sérieux, que propose pôle emploi ??????????????? RIEN strictement RIEN qui ne soit passé par annonces, alors on la ferme cette boutique qui ne sert à RIEN à part embaucher des fonctionnaires inutiles. Qu'un seul chômeur vienne dire que c'est grâce à popaul emploi qu'il a trouvé du boulot et je présente mes excuses.

    Signaler un abus

  • M8603854
    04 septembre10:57

    C'est le traitement antisocial du chômage...

    Signaler un abus

  • M8603854
    04 septembre10:56

    Je parie que les nouveaux flics de paul emploi coûteront plus cher que ce qu'ils arriveront à économiser. A moins d'aggraver encore la pratique des radiations abusives, qui a rendu PE si populaire...

    Signaler un abus

  • aetier
    04 septembre10:38

    j'ai connu ,il y a quelques années,en CHINE,un francais,qui était inscrit à POLE EMPLOI,qui percevait le RSA,c'était sa mere qui travaillait à POLE EMPLOI,qui s'occupait des démarches administratives,ce francais donnait des cours de francais à l'alliance francaise de CANTON,bien évidemment c'est une minorité et plein de gens cherchent réellement un travail

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.