Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Chine et Union européenne veulent prendre la main sur le climat

Reuters 01/06/2017 à 13:49
    * Trump va annoncer sa décision sur l'Accord de Paris à 
19h00 GMT 
    * Un retrait des Etats-Unis semble pratiquement acquis 
    * UE et Chine vont réaffirmer leur soutien à l'Accord 
    * La Russie s'y dit aussi attachée 
 
    par Robin Emmott et Robert-Jan Bartunek 
    BRUXELLES, 1er juin (Reuters) - La Chine et l'Union 
européenne vont s'engager vendredi à mettre totalement en oeuvre 
l'Accord de Paris sur le climat, quelques heures après que 
Donald Trump aura rendu publique sa décision sur un retrait qui 
semble de plus en plus probable des Etats-Unis du traité conclu 
par 190 pays en 2015. 
    Sans attendre l'annonce du président américain, prévue jeudi 
à 15h00 (19h00 GMT) dans la Roseraie de la Maison blanche, Pékin 
a réaffirmé son attachement à l'accord par lequel les pays 
signataires se sont engagés à réduire leurs émissions polluantes 
pour limiter le réchauffement climatique. 
    "La Chine maintiendra ses responsabilités concernant le 
changement climatique", a assuré le Premier ministre, Li 
Keqiang, lors d'une conférence de presse tenue jeudi à Berlin 
aux côtés de la chancelière allemande, Angela Merkel. 
    Confortant la Chine dans un rôle encore impensable il y a 
quelques mois de partenaire privilégié de l'Union européenne 
(UE) dans des domaines allant du libre-échange à la sécurité 
internationale, Li Keqiang va s'entretenir vendredi avec les 
dirigeants des Vingt-Huit à Bruxelles. 
    Le sommet annuel, qui devait être dominé par les enjeux 
commerciaux, notamment la lutte contre le protectionnisme et le 
sujet sensible de la surproduction d'acier chinois, a pris une 
autre tournure depuis qu'il est devenu clair que Donald Trump 
était sur le point de se retirer de l'Accord de Paris, malgré 
les interventions de ses partenaires lors du récent sommet du G7 
en Sicile. 
    Le milliardaire républicain avait promis pendant la campagne 
présidentielle de l'an dernier de dénoncer cet accord qu'il voit 
comme une entrave à l'activité économique et en particulier à 
l'exploitation des énergies fossiles, pilier de sa présidence, 
au point de qualifier le réchauffement climatique "d'invention" 
chinoise destinée selon lui à nuire aux Etats-Unis. 
    Depuis son arrivée à la Maison blanche en janvier, Donald 
Trump s'est montré moins catégorique, mais de source autorisée à 
Washington, on indiquait mercredi que le président américain, en 
difficulté sur la scène politique intérieure en raison des liens 
présumés entre son administration et la Russie, avait décidé de 
tenir sa promesse de campagne et de donner ainsi des gages à sa 
base "climatosceptique".   
     
    ÉVITER UN EFFET DOMINO  
    Cette décision attendue a suscité des critiques préemptives 
dans le reste du monde. 
    "Le changement climatique est un enjeu mondial. Aucun pays 
ne peut s'y soustraire", a commenté le porte-parole du ministère 
chinois des Affaires étrangères. 
    En Russie, autre pays très dépendant des énergies fossiles, 
le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a souligné que le 
président Vladimir Poutine attachait "une grande importance" à 
l'Accord de Paris. 
    "Dans le même temps, il va sans dire que l'efficacité de cet 
accord risque d'être réduite sans certains participants clés", 
a-t-il ajouté. 
    Pour éviter un effet domino qui verrait d'autres pays se 
libérer de leurs obligations en matière de lutte contre les 
émissions de gaz à effet de serre, la Chine et l'Union 
européenne vont s'efforcer de donner l'exemple vendredi à 
Bruxelles. 
    "Tout le monde devrait se sentir concerné, mais l'UE et la 
Chine ont décidé d'aller de l'avant", résume Miguel Arias 
Cañete, le commissaire européen chargé des discussions 
climatiques avec Pékin. 
    Dans un communiqué conjoint, le premier du genre, les 
Vingt-Huit et Pékin vont s'engager à diminuer la part des 
énergies fossiles, à développer les technologies vertes et à 
oeuvrer à la levée de 100 milliards de dollars par an d'ici à 
2020 pour aider les pays les plus pauvres à réduire leurs 
émissions polluantes. 
    "L'UE et la Chine considèrent l'action pour le climat et la 
transition vers une énergie propre comme un impératif plus 
important que jamais", dit le projet de communiqué qui sera 
paraphé par le président du Conseil européen, Donald Tusk, le 
président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et 
le Premier ministre chinois. 
    "Les impacts croissants du changement climatique nécessitent 
une réponse décisive", souligne le texte. 
     
 
 (Tangi Salaün pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

8.77 -3.09%
126.485 +0.25%
2115.69 +0.19%
71.93 +0.70%
106.8 -0.05%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.