Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chiffre d’affaires du premier semestre 2011 de 19,6 M€ et rentabilité positive pour le groupe MICROWAVE VISION

Boursorama05/10/2011 à 19:35

Le Groupe MICROWAVE VISION annonce un chiffre d'affaires de 19,6 M€ contre 19,4 M€ au 30 juin 2010. Le Résultat Opérationnel Courant ressort à 0,3 M€ contre 1 M€ sur la même période de l'année dernière. Ces chiffres traduisent une situation sectorielle contrastée : un retrait de l'activité sur le secteur de la Défense aux Etats-Unis, dans un contexte budgétaire attentiste, mais une forte progression du secteur des Télécoms. Le Groupe confirme pour l'ensemble de l'exercice une croissance de son activité et un maintien de sa marge opérationnelle courante par rapport à 2010 (8%).

Un chiffre d'affaires S1 en légère croissance

Le chiffre d'affaires semestriel atteint 19,6 M€, en très légère croissance de 1% par rapport aux 6 premiers mois de 2010. Le groupe MICROWAVE VISION réalise toujours plus de 90% de ses ventes hors de France sur trois zones géographiques (Asie 41%, Amérique du Nord 37%, Europe 22%).

L'activité de ce semestre a été tirée par la forte activité dans le secteur des Télécoms (15% de croissance). Plusieurs contrats significatifs (plus de 2 M$) portant sur des systèmes lancés en début d'année (MIMO, …) ont été enregistrés cet été aux USA et en Asie.

En M€, chiffres non audités

S1 2011

S1 2010

Variation

Chiffres d'affaires

19,56

19,39

+1%

Dont télécoms

49%

43%

+15%

Dont spatiales/ militaires

51%

57%

-11%

Résultat opérationnel courant

0,33

1,00

-66%

Résultat net

0,01

1,01

.

Résultat net part du Groupe

0,27

0,63

-57%

Une situation sectorielle contrastée

Cette croissance dans le secteur des Télécoms a partiellement compensé les conséquences du report des commandes militaires Américaines dans un contexte budgétaire attentiste. Outre-Atlantique, les équipes commerciales ont été réorganisées pour développer les ventes de produits innovants. Cette politique portera ses fruits dès la fin de cette année.

Résultat Opérationnel Courant positif

MICROWAVE VISION dégage un résultat opérationnel courant positif de 0,3 M€ contre 1 M€ à la même période l'an passé. Cette contraction du résultat reflète principalement l'augmentation des charges de personnel pour 0,5 M€ et l'impact du cours du dollar pour 0,1 M€, face à un chiffre d'affaires aux Etats-Unis qui n'a pas été au rendez-vous.

Une situation financière solide et renforcée

Le niveau des fonds propres progresse encore pour se situer à 32,5 M€ au 30 juin 2011. La société disposait à cette date d'une trésorerie de 3,4 M€ et n'utilisait aucun concours court terme. L'endettement financier long terme (correspondant aux emprunts souscrits historiquement pour financer les acquisitions d'Antennessa en 2007 et d'ORBIT/FR en 2008) est de 3 M€ au 30 juin 2011 (à comparer à 4,4 M€ au 31 décembre 2010). Le gearing ressort donc à 0% contre 2,6% au 31 décembre 2010.

Accélération de la croissance au second semestre

MICROWAVE VISION dispose d'une bonne visibilité sur son activité du second semestre, traditionnellement plus fort que le premier semestre. Compte tenu du contexte international, le groupe MICROWAVE VISION révise ces prévisions d'une marge opérationnelle courante à 2 chiffres en fin d'année et les aligne sur celle de 2010 (soit 8%).

En conclusion, le premier semestre est décevant sur le marché militaire Nord-Américain, dont les crédits d'investissements ont été gelés, mais prouve une nouvelle fois la robustesse du modèle de MICROWAVE VISION : une présence mondiale sur 2 secteurs aux cycles décorrélés. Le carnet de commande (32,7 M€ au 30 juin 2011, contre 30,1 M€ au 31 mars 2011) devrait ainsi permettre d'afficher pour l'ensemble de l'exercice un chiffre d'affaires en croissance et une rentabilité préservée par rapport à l'exercice 2010.

Le groupe MICROWAVE VISION annonce un chat accessible à la communauté des actionnaires, avec son Président, Philippe Garreau. La session, qui durera une heure, débutera à 11h30 précises le lundi 17 octobre à l'adresse : http://www.microwavevision.com/fr/chat


A propos de MICROWAVE VISION : MICROWAVE VISION (NYSE-Euronext : ALMIC) est un des principaux fabricants mondiaux de systèmes de tests et mesures d'antennes dans les domaines des Radiocommunications, de l'Automobile, de la Défense et de l'Aérospatiale. Avec l'intégration des activités d'ORBIT/FR Inc. (OTC Bulletin Board : ORFR), société américaine acquise en mai 2008, le Groupe s'impose sur ses marchés avec l'offre la plus large et la plus innovante. Celle-ci allie les scanners électroniques de haute précision développés par SATIMO INDUSTRIES selon sa technologie de « vision micro-onde », aux produits d'ORBIT/FR issus d'une technologie de positionneurs et de scanners électromécaniques de haute performance. MICROWAVE VISION est implanté dans 8 pays - France, Italie, Allemagne, Suède, USA, Israël, Chine, Japon- et compte 240 collaborateurs. Le Groupe fidélise une clientèle de grands comptes internationaux. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 43,9 M€ sur son exercice clos au 31 décembre 2010. MICROWAVE VISION bénéficie de la certification OSEO « Entreprise Innovante ».

Alternext, code ISIN FR 0004058949

Pour en savoir plus : http://www.microwavevision.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.