Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chez Sonia Rykiel, il était temps de changer de mode de gestion

Reuters21/02/2012 à 20:23

CHEZ SONIA RYKIEL, IL ÉTAIT TEMPS DE CHANGER DE MODE DE GESTION

par Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Sonia Rykiel a vendu le contrôle de sa société à des investisseurs de Hong Kong afin de lui donner la puissance de feu pour pénétrer les grands marchés que sont la Chine et les Etats-Unis, a déclaré mardi à Reuters Nathalie Rykiel, fille de la fondatrice de la maison de couture.

Fung Brands Limited, une filiale de Fung Capital Limited, a racheté 80% de Sonia Rykiel tandis que la famille Rykiel, qui a fondé l'entreprise en 1968, conservera le solde. Le montant de la transaction n'est pas communiqué.

Aux côtés d'Hermes, Sonia Rykiel était l'une des dernières marques françaises du secteur du luxe encore détenue par sa famille fondatrice. De fait, la plupart des autres, telles que LVMH et PPR, sont aujourd'hui contrôlées par des investisseurs étrangers industriels ou financiers.

"Nous avons ouvert les yeux sur le fait que nous sommes arrivés à la fin de notre modèle de gestion familiale", a déclaré Nathalie Rykiel, nommée vice-présidente du conseil d'administration de la société, lors d'une interview par téléphone.

Fung Brands, a-t-elle ajouté, devrait donner à l'entreprise les moyens de se développer en Asie et en Amérique du Nord, d'ouvrir davantage de boutiques et d'étoffer son budget publicitaire.

SÉDUIRE LES CLIENTS ÉTRANGERS

Nathalie Rykiel a précisé que plusieurs acheteurs potentiels avaient montré des signes d'intérêt pour la marque, y compris des grands groupes - laissant entendre des noms comme ceux de LVMH, PPR ou Richemont - et que, dans son esprit, ce n'était pas choquant de céder le contrôle de la société à des investisseurs de Hong Kong.

"Que l'une des dernières marques de luxe familiales françaises laisse entrer des investisseurs de Hong Kong dans son capital m'amuse un peu", a même déclaré Nathalie Rykiel. "Je préfère être la marque paquebot d'une société telle que Fung Brands plutôt qu'une des multiples marques d'un grand groupe."

Depuis sa création en 2011, Fung Brands a investi dans les domaines du luxe, de la mode et de la distribution, notamment, en France, dans le chausseur Robert Clergerie, et, en Belgique, dans la maroquinerie Delvaux.

De son côté, Jean-Marc Loubier, le président de Fung Brands, a dit à Reuters qu'il voulait relancer le portefeuille de produits Sonia Rykiel, étendre son offre de maroquinerie et penser aux moyens de rendre la marque plus accessible aux acheteurs étrangers.

Mais il a aussi assuré qu'il voulait préserver l'identité d'une maison décrite par les spécialistes de la mode comme irrévérencieuse et non conformiste.

Alors que plusieurs marques de luxe ont vu leurs ventes croître de plus de 10% ces deux dernières années, celles de Sonia Rykiel ont stagné. En 2011, elles totalisaient environ 90 millions d'euros comme en 2010 et les comptes de la société étaient à l'équilibre.

Sonia Rykiel emploie 365 personnes. La marque est présente dans plus de 30 pays.

Noëlle Mennella pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

5392.99 -1.05%
2.35 +3.98%
7.4 -3.01%
99.52 -2.24%
1.298 -3.06%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.