Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CGG ne convainc pas
AOF12/05/2021 à 10:45

Le groupe continue de prévoir pour cette année "un taux de croissance de son chiffre d'affaires annuel des activités à un chiffre, moyen, qui reflète une croissance des ventes de l'Équipement, une reprise progressive des activités Géosciences à partir du second semestre de 2021 et des revenus de préfinancement de ses études Multi-Clients moins élevés". (Crédit photo : CGG)

Le groupe continue de prévoir pour cette année "un taux de croissance de son chiffre d'affaires annuel des activités à un chiffre, moyen, qui reflète une croissance des ventes de l'Équipement, une reprise progressive des activités Géosciences à partir du second semestre de 2021 et des revenus de préfinancement de ses études Multi-Clients moins élevés". (Crédit photo : CGG)

(AOF) - CGG chute de 9,5% à 0,91 euro après la publication de résultats trimestriels globalement dégradés en raison "du décalage de certaines ventes". Avec un prix du baril de pétrole qui se maintient au-dessus de 60 dollars, le spécialiste français des géosciences indique avoir constaté au mois de mars une reprise de l'activité commerciale et l'attribution de nouveaux contrats, ce qui lui donne confiance dans l'atteinte de ses objectifs financiers 2021. Les investisseurs attendaient peut-être que CGG adopte un ton plus optimiste.

En mars dernier, le groupe avait dévoilé ses objectifs alors que " les prix du pétrole se stabilisaient au-dessus de 50 dollars/baril". Or, CGG reconnaît lui même que ces prix "se maintiennent au-dessus de 60 dollars".

Cette hausse de l'or noir observée depuis deux mois n'a donc pas, à date, d'impact suffisamment positif qui permettrait à la société de relever, ou du moins d'évoquer un relèvement, de ses objectifs. 

Le groupe continue de prévoir pour cette année "un taux de croissance de son chiffre d'affaires annuel des activités à un chiffre, moyen, qui reflète une croissance des ventes de l'Équipement, une reprise progressive des activités Géosciences à partir du second semestre de 2021 et des revenus de préfinancement de ses études Multi-Clients moins élevés".

L'Ebitda des activités devrait rester stable d'une année sur l'autre compte-tenu d'un mix d'activités moins favorable.

CGG devrait retrouver une génération de cash-flow net positive en 2021. En 2020, elle était ressortie à -247 millions de dollars.

Au premier trimestre 2021, le groupe a généré un cash flow net de 28 millions de dollars mais une perte nette de 81 millions, contre une perte de 98 millions au premier trimestre 2020.

L'Ebitda des activités a atteint 36 millions de dollars, en baisse de 71%. L'Ebitda ajusté des activités s'est établi à 39 millions de dollars, en repli de 68%. Il fait ressortir une marge de 19%, en contraction de 27 points de base.

Le chiffre d'affaires a quant à lui reculé de 17% à 209 millions de dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une grave crise du secteur

Même si la plupart des experts prévoient une remontée des cours du pétrole en 2021 (contre un niveau d'environ 50 dollars le baril fin 2020), cette remontée devrait être très fragile. La demande est encore loin d'avoir retrouvé son niveau d'avant la crise et le trafic aérien devrait rester encore déprimé au-delà de 2021.

Standard & Poor's souligne la profondeur de la crise que traverse le secteur. L'agence de notation estime, en effet, que la transition énergétique est un défi existentiel. La pandémie a permis un essor des énergies renouvelables qui risque d'accélérer le déclin annoncé du pétrole. Cela obligerait les compagnies à démanteler des activités traditionnelles pour mener les investissements nécessaires. Ainsi BP a annoncé 25 milliards de dollars de cessions d'actifs et une division de moitié de son dividende pour financer son pari sur l'électricité renouvelable.

Valeurs associées

CGG
Euronext Paris -3.87%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dutch2
    12 mai20:13

    CGG ne vend pas de pétrole, il n'est donc pas étonnant que l'augmentation du baril ne se traduise pas immédiatement dans les comptes... Le carnet de commande devrait se remplir.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer