Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CCR : "Portefeuille diversifié, comment investir la partie obligataire ?"

Boursorama29/01/2009 à 12:20

Portefeuille diversifié, comment investir la partie obligataire?

Si le risque de contrepartie est a priori exclu, les détenteurs d'obligations d'États restent exposés au risque de remontée des taux qui rend possible une perte en capital. Parallèlement, le marché de crédit (obligations d'entreprises) retrouve début 2009 une activité qu'on ne lui avait pas connue depuis de nombreux mois. C'est l'occasion de faire un point sur la partie "taux" d'un portefeuille diversifié.

Le rendement des obligations souveraines est historiquement bas. La récession attendue pour 2009 et l'absence d'inflation justifient en partie cette faiblesse, encore accentuée par le désir de sécurité de nombreux investisseurs disposés à accorder leur confiance aux États seulement. Cependant, la différence minime entre les échéances courtes et longues valorise implicitement le maintien d'une inflation modérée pendant plusieurs années, alors que l'ampleur des plans de relance et les taux directeurs des banques centrales -extrêmement bas- créent un environnement propice au retour de l'inflation à moyen terme… et donc à une remontée des taux.

En comparaison les obligations d'entreprises présentent un intérêt certain : l'écart de rendement avec les emprunts d'États, qui mesure la probabilité de défauts, culmine à 450 points de base, parfois davantage, pour de très belles signatures. Du jamais vu ! Sauf à ce que nous vivions un cataclysme majeur, les inévitables difficultés de certaines sociétés seront plus que compensées par cette rémunération additionnelle, à condition d'être convenablement diversifié. Le nouveau fonds UBS (F) Credit Spread 2011, dont la commercialisation s'achève fin janvier, permet d'atteindre ces objectifs. Il investit son actif dans la dette d'entreprises sans négliger les émetteurs du secteur bancaire : ils combinent un rendement attractif et un risque de défaut amoindri par la volonté des États de garantir le système. De surcroît, le marché interbancaire qui focalisait l'attention des analystes après la faillite de Lehman Brothers en septembre dernier, redonne des signes de vigueur passés inaperçus dans l'actualité récente et qui rassurent sur la santé des banques.

Les investisseurs soucieux de la conservation de leur capital devront sacrifier le rendement et s'orienter vers les échéances les plus courtes des emprunts d'États. Pour les autres, le crédit apparaît aujourd'hui comme le type de dette à privilégier dans les allocations obligataires.

Muriel du Chatelier,

Responsable Pôle Allocation d'actifs, UBS Global Asset Management

Julien Vincenti, Gérant, UBS Global Asset Management


Mes listes

valeur

dernier

var.

19.5 -18.92%
59.95 +2.30%
5453.58 +0.74%
17.055 +2.99%
0.338 +4.81%
5.27 +1.74%
6.72 +0.93%
36.3 +2.69%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.