Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LMdG Opportunités Monde 100 (EUR) R

420.470EUR
+0.54% 

FR0007019997 - UBS La Maison de Gestion

OPCVM dernier cours connu au 18/04/2018
  • Fonds partenaires

    Oui - 0%

  • Éligibilité

    -

  • Actif net (milliers EUR)

    28.02.18 / 55 437.86

  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LMdG Opportunités Monde 100 (EUR) R à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LMdG Opportunités Monde 100 (EUR) R à mes listes

    Fermer

CCR AM : Faut-il avoir du Japon en portefeuille ?

Boursorama29/09/2010 à 13:50

Les éléments négatifs sur le Japon sont suffisamment sérieux pour se poser la question du maintien en portefeuille de cette zone (surtout après un parcours positif en euros de l’ordre de 7%) : le yen fort handicape lourdement les exportatrices et la démographie du pays -ce n’est pas un scoop- est défavorable à l’économie. De plus, l’importance de la dette inquiète toujours, à l’heure où un nouveau plan de relance est envisagé par les autorités.

Cependant, des arguments objectifs tout aussi sérieux plaident en faveur d’une exposition raisonnable aux actions de l’archipel. Tout d’abord, la valorisation du marché demeure extrêmement attractive avec un Price to book très faible (proche de 1). La dynamique des résultats est très favorable (+300% sur le dernier trimestre) avec une bonne rentabilité des fonds propres (~8%) à rapprocher de taux d’intérêt proches de zéro. Le yen reste cependant un gros problème. L’appréciation de la devise s’explique par la politique monétaire du Japon, la plus restrictive des pays du G5 : depuis 2007, la masse monétaire n’a pas progressé contrairement à celle des autres puissances (US, EMU, UK et Suisse). Toute intervention de la BoJ sur la politique monétaire pourrait donc avoir un effet positif et justement, une intervention vient d’avoir lieu ce 15 septembre… La précédente intervention de la BoJ remonte à 2004 ; elle fut suivie d’une forte appréciation des marchés. Mais l’élément le plus favorable pour l’actionnaire est l’éventualité d’une adaptation de la fiscalité avec une remontée de la TVA inéluctable et une diminution de l’impôt sur les sociétés qui est de 40%, et qui pourrait s’aligner à terme sur la moyenne des pays environnants (~30%).

En conclusion, une exposition raisonnable au marché japonais fait du sens dans un portefeuille globalement diversifié, comme nous le faisons dans nos fonds CCR Opportunités Monde 50 et CCR Opportunités Monde 100. Le niveau du yen nous fait cependant privilégier les supports qui ont la faculté de couvrir le risque de change.

Julien Vincenti, Gérant Allocation d’actifs

CCR Asset Management


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.