Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Caterpillar relève ses prévisions 2012 et relativise la crise

Reuters25/07/2012 à 19:35

HAUSSE DE 67% DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE CATERPILLAR

par Ernest Scheyder

(Reuters) - Caterpillar, le numéro un mondial des équipements de construction et de travaux publics, a relevé mercredi sa prévision de bénéfice annuel en expliquant que la situation économique mondiale tendait à s'améliorer malgré des faiblesses ponctuelles.

Ces prévisions optimistes ont été présentées simultanément à des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, grâce entre autres à la hausse des ventes de bulldozers, excavatrices et moteurs.

Le chiffre d'affaires a progressé de 31% en Amérique du Nord mais ce bond prend en compte l'intégration de Bucyrus, un spécialiste des équipements miniers racheté l'an dernier.

Les ventes de la région Europe-Moyen-Orient-Afrique ont augmenté de 15% malgré la stagnation de celles d'excavatrices et de pelleteuses.

Si de nombreux clients n'ont pas encore recouvré leur niveau d'activité d'avant la récession, le vieillissement de leurs équipements les oblige à investir dans de nouvelles machines, ce qui profite à Caterpillar.

"Nous nous attendons à une année record en 2012 mais nous savons bien que le monde est confronté à des défis économiques, et si cela s'avère nécessaire, nous serons prêts à réagir rapidement", a dit le directeur général Doug Oberhelman dans un communiqué.

"La bonne nouvelle, c'est que cela ne ressemble pas à 2008."

CARNET DE COMMANDES EN HAUSSE DE 11% SUR UN AN

A l'époque, la chute brutale de l'activité avait conduit Caterpillar à supprimer 20.000 emplois dans le monde, à prendre des mesures de chômage partiel et à fermer certaines lignes de production.

Le groupe a relevé sa prévision de bénéfice par action (BPA) 2012 de 10 cents pour la porter à 9,60 dollars environ, mais le fait qu'il ait battu le consensus de 26 cents au deuxième trimestre rend ce nouvel objectif plus facile à atteindre.

Des analystes estiment néanmoins que Caterpillar, comme le reste du monde, n'est pas encore tiré d'affaire.

"Le problème n'est pas que les chiffres présentés par Caterpillar fassent peur mais que tout le monde est affecté par la forte dégradation des perspectives mondiales", explique Eli Lustgarten, de Longbow Research.

Caterpillar "commence à le constater dans l'ensemble de ses activités même si ses résultats se tiennent bien cette année."

Au deuxième trimestre, Caterpillar a dégagé un bénéfice de 1,67 milliard de dollars, soit 2,54 dollars par action, contre 1,02 milliard (1,52 dollar/action) un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 17,37 milliards, en hausse de 21%.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 2,28 dollars pour un chiffre d'affaires de 17,11 milliards.

Le carnet de commandes du groupe atteignait 28,2 milliards fin juin, soit une hausse de 11% sur un an.

A la Bourse de New York, l'action Caterpillar gagnait 2,5% à 83,43 dollars à 14h45 GMT, valorisant le groupe à 55 milliards de dollars environ selon les données Reuters.

Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

2.95 +8.06%
14.83 +4.66%
2.45 -3.92%
75.7 +3.13%
83.22 +0.90%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.