1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Catalogne-L'ultimatum de Madrid à Puigdemont sur le point d'expirer

Reuters16/10/2017 à 01:41
    par Julien Toyer 
    MADRID, 16 octobre (Reuters) - Le président catalan Carles 
Puigdemont a jusqu'à lundi 10h00 (08h00 GMT) pour clarifier s'il 
a ou non déclaré l'indépendance de la Catalogne, Madrid menaçant 
en cas de déclaration positive ou ambiguë de suspendre 
l'autonomie de la région. 
    Carles Puigdemont a déclaré symboliquement l'indépendance de 
la prospère communauté autonome mardi dernier, tout en 
suspendant immédiatement les effets de cette déclaration pour 
permettre un dialogue avec Madrid. 
    Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a 
donné au dirigeant catalan jusqu'à lundi matin pour clarifier sa 
position, et jusqu'à jeudi pour changer d'avis s'il choisit 
l'indépendance.  
    En cas de confirmation de la déclaration d'indépendance, 
Madrid menace d'invoquer l'article 155 de la Constitution 
espagnole de 1978 pour suspendre l'autonomie de la Catalogne et 
administrer directement la communauté. 
    Le gouvernement espagnol a dit en outre attendre de 
Puigdemont une réponse par "oui" ou "non" et prévenu que toute 
réplique ambiguë serait considérée comme une confirmation que 
l'indépendance a été déclarée. 
    En vertu de l'article 155, face à une communauté autonome en 
situation "illégale", Madrid a le pouvoir de limoger 
l'administration locale et d'y installer une nouvelle équipe 
dirigeante, de prendre le contrôle de la police, des finances 
publiques et de convoquer des élections régionales anticipées. 
    De sources proches du gouvernement catalan, on précise que 
Carlos Puigdemont pourrait envoyer une lettre à Mariano Rajoy 
avant l'expiration de la date limite, sans toutefois préciser le 
contenu de cette missive. 
    Selon la chaîne publique catalane TV-3 et le journal 
barcelonais La Vanguardia, le président catalan va sans doute 
adopter un discours complexe et éviter de statuer définitivement 
sur la déclaration d'indépendance. 
    A l'issue de consultations avec les partis locaux, le 
président de l'exécutif local est confronté à un dilemme. 
    S'il confirme avoir proclamé l'indépendance, Madrid 
s'interposera dans la région. S'il fait un pas en arrière, le 
parti catalan d'extrême gauche (Candidature d'unité populaire, 
CUP) va sans doute lui retirer son soutien, et défaire sa 
coalition de gouvernement. 
    Les autorités catalanes revendiquent 90% de "oui" à 
l'indépendance lors du référendum organisé le 1er octobre 
dernier en dépit des mises en garde de Madrid, qui a déclaré le 
scrutin illégal, et d'une participation d'environ 43%. 
    Sa réponse sera dictée par la démocratie, a déclaré dimanche 
le dirigeant catalan, laissant prévoir la poursuite du projet 
indépendantiste. 
    Si tel était le cas, Rajoy pourrait remplacer au plus vite 
le gouvernement catalan par de nouveaux gestionnaires, 
technocrates ou élus, rapportait dimanche le quotidien madrilène 
El Mundo. Des élections anticipées au parlement de Catalogne 
sont alors susceptibles d'être organisées dans les trois mois. 
 
 (Julie Carriat pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer