Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Casino rachète la part de Galeries Lafayette dans Monoprix

Reuters29/06/2012 à 19:26

Casino rachète la part de Galeries Lafayette dans Monoprix

par Matthias Blamont et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Casino a annoncé vendredi le rachat aux Galeries Lafayette de la moitié de Monoprix qu'il ne détient pas encore pour 1,18 milliard d'euros, une transaction qui met fin au contentieux entre les deux propriétaires de l'enseigne.

Casino et les Galeries Lafayette, actionnaires à 50-50 de Monoprix, étaient engagés depuis février dans un bras de fer économico-juridique au sujet de la valorisation de la participation des Galeries dans l'enseigne de centre-ville.

"Dans le cadre d'une conciliation sous l'égide du président du tribunal de commerce de Paris, Casino et Groupe Galeries Lafayette, actionnaires à parité dans Monoprix depuis 2000, ont signé le 28 juin une lettre d'intention portant sur la participation de 50% détenue par Groupe Galeries Lafayette dans Monoprix", indiquent les deux sociétés dans un communiqué commun.

"Les deux groupes ont pour objectif de parvenir à un protocole transactionnel prévoyant la cession par le groupe Galeries Lafayette de cette participation d'ici au 30 octobre 2013, au prix de 1.175 millions d'euros, indexé à compter du 1er avril 2013", ajoutent-elles. "L'acquisition par Casino interviendrait après accord de l'Autorité de la concurrence."

Les deux sociétés indiquent envisager de renoncer, après la transaction, aux procédures judiciaires qui les opposent depuis plusieurs mois.

L'Autorité de la concurrence pourrait donner son feu vert à l'opération tout en demandant à Casino de céder des actifs dans les villes où les deux marques seraient jugées trop présentes.

ACTIF STRATÉGIQUE

Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, sera nommé administrateur de Monoprix ce vendredi lors de l'assemblée générale du distributeur. Une fois propriétaire à 100% de Monoprix, Casino présentera un nouveau PDG pour gérer la marque et remplacer l'actuel dirigeant, Philippe Houzé.

"C'est une très bonne nouvelle car le prix présenté est un peu inférieur à la valeur comptable des 50% que le groupe détient déjà (1,2 milliard d'euros à fin 2010, NDLR). C'est rassurant car certains craignaient un chiffre beaucoup plus élevé", souligne un opérateur de marché basé à Paris.

"Même si l'opération augmentera l'exposition de Casino sur le marché français, mature, et pèsera sur ses ratios de dette nette, elle améliorera la rentabilité et la génération de cash flow grâce au modèle économique de Monoprix, solide, défensif et profitable", écrivent les analystes de Barclays dans une note.

Selon eux, la transaction valorise Monoprix 1,4 fois le chiffre d'affaires et 6,7 fois l'excédent brut d'exploitation prévus pour 2012.

Casino avait initialement proposé aux Galeries Lafayette de racheter cette participation 700 millions d'euros. De son côté, Galeries Lafayette avait entamé les négociations à 1,95 milliard d'euros, puis avait proposé de vendre sa part pour 1,35 milliard ou d'acheter celle de Casino pour le même prix.

En Bourse, à 13h50, l'action Casino progressait de 2,13% à 68,42 euros. L'indice Stoxx du secteur européen de la distribution gagnait 0,9%.

Casino, qui mise depuis plusieurs années sur la "proximité" en France, a toujours considéré Monoprix comme un actif stratégique.

L'enseigne a dégagé une marge opérationnelle de 7,6% en 2011 tandis que la rentabilité de Casino en France s'est élevée à 4% sur la même période.

Désireux de diversifier ses sources de revenus, le groupe basé à Saint-Etienne (Loire) a parachevé la semaine dernière la prise de contrôle du distributeur brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA).

Les actifs brésiliens, une fois consolidés, devraient représenter près de 44% des ventes de Casino et plus de la moitié de son bénéfice d'exploitation.

Avec Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.4 +1.27%
1.158 -0.03%
0.286 -0.35%
74.46 -0.81%
19.385 +0.13%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.