Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Carrefour supprimerait plus de 500 postes administratifs

Reuters25/08/2012 à 19:57

SUPPRESSION PROBABLE DE PLUS DE 500 EMPLOIS CHEZ CARREFOUR

PARIS (Reuters) - Les syndicats de Carrefour craignent l'annonce, mercredi prochain, de la suppression de plus de 500 postes administratifs dans les différents sièges du groupe de distribution en France.

Ces réductions d'effectifs étaient attendues depuis que le nouveau PDG Georges Plassat a indiqué en juin que la réduction des frais généraux et des coûts de siège était une priorité pour redresser Carrefour, miné notamment par des lourdeurs administratives et des erreurs stratégiques.

"D'après nos informations, on pense qu'il sera annoncé entre 500 et 600 suppressions de postes environ dans les sièges, soit un peu moins de 10% des effectifs", a déclaré Serge Corfa, délégué national du syndicat CFDT chez Carrefour, confirmant une information révélée samedi par le quotidien Le Figaro.

Le journal parle d'un deuxième plan de départs volontaires dans les sièges en janvier-février, portant également sur quelque 500 postes. Le journal ajoute que la direction de Carrefour "espère ne pas avoir à mettre en oeuvre" un troisième plan d'encore 500 postes avant l'été.

Le délégué de Force ouvrière, Dejan Terglav, a pour sa part dit "craindre entre 500 et 1.000 suppressions de postes" au final dans les sièges.

Selon les syndicats, Carrefour a convoqué l'ensemble des comités d'entreprise des sièges mercredi 29 août à 17h30 et un comité de groupe aura lieu parallèlement mercredi soir. Le lendemain, Carrefour publiera ses résultats du premier semestre.

Georges Plassat devrait détailler son plan stratégique à cette occasion.

Joint par Reuters, Carrefour n'a pas souhaité commenter ces informations, mais a confirmé une réunion mercredi.

CRAINTES POUR LES HYPERMARCHÉS AUSSI

Selon le délégué de FO, les cadres ont reçu l'ordre de ne pas renouveler les contrats d'intérim et les CDD (contrat à durée déterminée), soit environ 400 personnes dans les sièges selon l'évaluation du syndicat, afin de permettre les reclassements car Carrefour s'est engagé à ne procéder à aucun licenciement sec.

Au-delà des emplois administratifs, des décisions pourraient aussi être annoncées pour réduire les effectifs dans les hypermarchés du groupe, qui ont subi de plein fouet la concurrence des magasins spécialisés et des sites internet dans les produits non-alimentaires.

"On craint que les suppressions de postes touchent 3.000 à 5.000 salariés au total, sièges et magasins confondus" dans le cadre de la restructuration prévue, a déclaré Serge Corfa (CFDT). "Nous savons qu'il y aura une deuxième vague qui concernera les magasins, assez rapidement."

Georges Plassat, qui a pris en mai les rênes du numéro deux mondial de la distribution, s'est donné trois ans pour redresser le groupe en endiguant la baisse de sa part de marché en France - 43% de ses ventes -, en réduisant sa dette et en faisant face aux difficultés économiques de l'Italie et de l'Espagne qui assurent un peu moins de 20% du chiffre d'affaires.

Après s'être retiré de Grèce en juin, Carrefour pourrait quitter des pays non stratégiques comme la Turquie, l'Indonésie ou la Pologne pour libérer de la trésorerie.

En Bourse, l'action Carrefour a clôturé à 16,10 euros vendredi (+1,55%), faisant ressortir une capitalisation de 11,4 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre sous-performe l'indice européen de la distribution et l'indice CAC 40 : il cède 8,6% contre des gains de 7,1% et 8,7% respectivement pour les deux indices.

Patrick Vignal et Dominique Rodriguez, édité par Jean-Philippe Lefief


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.