Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Carrefour approché par le canadien Couche-Tard pour une "transaction amicale"
Boursorama avec Media Services13/01/2021 à 14:54

Le rachat de Carrefour par Couche-Tard serait un coup de tonnerre dans le monde de la distribution où le Québécois joue encore un rôle mineur, alors que le Français en est un des acteurs majeurs au côté du géant américain des hypermarchés Walmart.

(Photo d'illustration) ( AFP / PASCAL GUYOT )

(Photo d'illustration) ( AFP / PASCAL GUYOT )

Et si Carrfefour devenait Québécois ? L'action Carrefour s'envolait de plus de 7% à la Bourse de Paris mercredi matin 13 janvier, le géant français de la distribution ayant été sollicité par le groupe d'alimentation canadien Couche-Tard pour un "rapprochement".

A la suite d'informations de Bloomberg , Carrefour a confirmé mardi soir avoir été sollicité par le Québécois pour un "rapprochement" dans une démarche "amicale" . "Les discussions sont très préliminaires", a déclaré Carrefour. "Les termes de la transaction sont encore en discussion", a de son côté fait savoir Couche-Tard, confirmant qu'il aimerait conclure une "transaction amicale".

Ce langage suggère que Couche-Tard ne lancerait pas, pour le moment, d'offre publique d'achat (OPA) sur Carrefour si jamais il rencontrait une opposition de la part du groupe français.

D'après Bloomberg , ce rapprochement se ferait sous la forme d'une fusion avec Carrefour, qui revendique un réseau de 12.300 magasins dans plus d'une trentaine de pays à travers le monde et emploie plus de 320.000 personnes.

Une telle transaction serait un coup de tonnerre dans le monde de la distribution où Couche-Tard joue encore un rôle mineur, alors que Carrefour en est un des acteurs majeurs au côté du géant américain des hypermarchés Walmart.

Couche-Tard, de la banlieue de Montréal à la conquête du monde

Cette transaction serait néanmoins à la hauteur des ambitions de Couche-Tard. Très peu connu en France mais populaire en Amérique du Nord et en Europe du Nord, le groupe a été créé en 1980 avec un seul magasin dans la banlieue de Montréal. Il s'est ensuite établi aux Etats-Unis au début des années 2000 en rachetant de plus petits concurrents, puis en Europe du Nord en 2012 en rachetant le groupe norvégien Statoil , devenant un géant mondial des magasins de proximité, souvent adossés aux station-services. Baptisés "dépanneurs" au Québec, ils proposent, à des heures d'ouverture très élargies, une sélection restreinte de produits d'alimentation, des journaux et des cigarettes.

Il a débarqué en novembre dernier sur le marché asiatique en rachetant pour près de 360 millions de dollars le groupe hongkongais Convenience Retail Asia. Le groupe canadien exploite aujourd'hui plus de 14.000 supérettes dans le monde et emploie 130.000 personnes.

Un mariage réussi ?

Saura-t-il s'implanter en France ? "Il n'existe pas d'imbrication géographique et de format entre les deux" parties, estiment des analystes de Jefferies dans une note, ce qui limite selon eux le potentiel des synergies. Face à ce manque de synergies, ils attendent de voir "comment les deux groupes peuvent trouver une base commune menant à une prime de contrôle appropriée versée aux actionnaires de Carrefour".

Enfin, cette démarche signale "une sortie majeure de l'entreprise canadienne de la stratégie qu'elle s'est fixée".

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -6.96%
Euronext Paris -2.39%
Euronext Paris -0.82%
TSX +0.80%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6737505
    13 janvier15:07

    alimentation couche tard : Tres belle boite bien gérée

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer