Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Carmila : hausse de 7,2% des revenus locatifs au premier trimestre
information fournie par AOF22/04/2022 à 15:09

(AOF) - Carmila a levé le voile sur ses performances commerciales du premier trimestre 2022. Sur les trois premiers mois de l’année, les revenus locatifs ont progressé de 7,2% à 90,8 millions d’euros. De leur côté, les loyers nets ont gagné 16,6% à 81,9 millions d’euros. Cette nette amélioration de la performance est expliquée par l’absence de mesures sanitaires majeures (+11,1%), l’indexation (+3,4%), la croissance organique (+1%) et d’autres variations.

Pour sa part, le taux de recouvrement a atteint 94%, en amélioration de +23 points par rapport au premier trimestre 2021.

Carmila explique que la fréquentation de ses centres est nettement au-dessus de la moyenne du secteur au premier trimestre 2022 (surperformance de +9 points en France), mais reste en retrait par rapport au premier trimestre 2019 (92% du niveau de 2019 en France, 82% en Espagne, 83% en Italie), impactée par le variant Omicron en janvier et février, ainsi que par la situation géopolitique.

" Le premier trimestre 2022 s'inscrit dans une dynamique positive. La performance financière se normalise en l'absence de restrictions sanitaires ", a commenté Marie Cheval, la PDG de Carmila.

Enfin, suite à l'achèvement le 24 mars dernier du programme de rachat d'actions de 20 millions d'euros, Carmila a annoncé le lancement d'un nouveau programme de rachat d'actions de 10 millions d'euros.

AOF - EN SAVOIR PLUS

L'immobilier chinois toujours dans la tourmente

L’immobilier est essentiel pour la croissance de la deuxième économie mondiale. Or, après les déboires des géants Evergrande et Fantasia, d’autres plus petits promoteurs ont des difficultés à rembourser leurs dettes. Le géant Evergrande est, lui, étranglé par une dette abyssale d'environ 260 milliards d'euros. Il se bat pour payer à temps ses intérêts obligataires et livrer ses appartements, de façon à éviter une faillite qui ébranlerait tout le secteur immobilier chinois. L'OCDE estime que les risques d'un fort ralentissement en Chine se sont accrus avec les déboires d’Evergrande. Une baisse de 2 points par an de la demande intérieure chinoise sur deux ans réduirait la croissance mondiale de 0,4 point de PIB.

Valeurs associées

Euronext Paris -7.91%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.