1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Carlos Ghosn jure de rétablir son honneur en justice-NHK
Reuters21/12/2018 à 00:02

    TOKYO, 21 décembre (Reuters) - Carlos Ghosn, l'ancien
président de Nissan  7201.T  et toujours PDG de l'Alliance
Renault-Nissan, a juré de rétablir son honneur en justice après
un mois de détention, rapporte vendredi la chaîne de télévision
japonaise NHK en citant son avocat.
    "Les choses telles qu'elles se présentent sont absolument
inacceptables", a-t-il déclaré selon des propos rapportés par
son avocat. "Je veux que ma position soit entendue et rétablir
mon honneur devant un tribunal."
    Il s'agit des premières déclarations publiques du PDG de
Renault  RENA.PA  depuis son arrestation le 19 novembre pour des
malversations financières présumées.
    Le cabinet de son défenseur, Motonari Otsuru, n'a pas
répondu à des appels en dehors des heures de bureau à Tokyo tôt
vendredi matin. L'avocat avait refusé précédemment de donner
suite à des demandes de commentaire sur l'affaire.
    Le tribunal de district de Tokyo a refusé jeudi de prolonger
la détention de Carlos Ghosn, un coup de théâtre qui signifie
qu'il pourrait être libéré sous caution dès ce vendredi.
 
    Selon son avocat cité par NHK, Carlos Ghosn souhaite
s'exprimer devant la presse sitôt sorti de prison. Il se défend
en outre de tout risque de fuite et demande à pouvoir quitter le
Japon.
    L'affaire Ghosn a donné un coup de projecteur international
sur le système judiciaire japonais et suscité des critiques sur
certaines de ses pratiques, notamment ses longues détentions en
garde à vue et l'interdiction faite aux avocats d'assister aux
interrogatoires, qui peuvent durer huit heures par jour.
    Carlos Ghosn a été évincé de la présidence de Nissan dans la
foulée de son arrestation il y a un mois. Il est toujours PDG de
Renault, même si une direction intérimaire a été mise en place,
et reste officiellement PDG de l'alliance automobile
franco-japonaise.

 (William Mallard, Véronique Tison pour le service français,
édité par Tangi Salaün)
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

42.11 +4.19%
5153.19 +1.79%
CGG
1.652 +2.80%
1.1295 0.00%
66.32 +2.73%

Les Risques en Bourse

Fermer