Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CAPGEMINI

116.00EUR
+0.69% 
Ouverture théorique 116.00
indice de référence CAC 40

FR0000125338 CAP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    115.60

  • clôture veille

    115.20

  • + haut

    116.75

  • + bas

    115.25

  • volume

    374 767

  • valorisation

    19 583 MEUR

  • capital échangé

    0.22%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:03

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    109.05

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    122.95

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter CAPGEMINI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CAPGEMINI à mes listes

    Fermer

Cap Gemini et Carlyle ont discuté du rachat de CSC-sources

Reuters25/02/2015 à 00:00

(Actualisé avec no comment de Cap Gemini et RBC, cours de CSC, contexte) 24 février (Reuters) - Le groupe français de services informatiques Cap Gemini CAPP.PA et le géant du capital-investissement Carlyle Group CG.O ont eu des discussions en vue d'un éventuel rachat de Computer Sciences (CSC) mais celles-ci n'ont pas abouti, a-t-on appris mardi de plusieurs sources proches du dossier. Les discussions ont débuté à la fin de l'an dernier mais elles ont tourné court depuis, ont expliqué les sources, ajoutant qu'il était difficile de prédire si elles allaient reprendre. CSC, qui affiche une capitalisation boursière d'environ 10 milliards de dollars (8,8 milliards d'euros) étudie actuellement différentes options stratégiques avec la Banque royale du Canada comme conseil, ont précisé les sources. CSC, Carlyle, Cap Gemini et la Banque royale du Canada ont refusé de commenter ces informations. A la Bourse de New York, l'action CSC a fini la séance en baisse de 1,25% à 70,84 dollars. Elle avait bondi de 7,1% lundi après la publication d'informations de presse évoquant un projet de cession du groupe. Le fonds spéculatif Jana Partners a annoncé lundi soir détenir 5,9% du capital de CSC et a précisé discuter avec la direction des options stratégiques s'offrant au groupe et de la composition de son conseil d'administration. S'il souhaitait racheter CSC, Cap Gemini devrait s'associer à un partenaire américain comme Carlyle car certaines activités de Computer Sciences, en lien avec des administrations américaines, ne peuvent pas être détenues par un actionnaire étranger pour des raisons de sécurité nationale. CSC compte entre autres le Pentagone parmi ses clients. Le groupe informatique américain est considéré comme une cible potentielle depuis plusieurs années déjà. Une source informée de discussions antérieures, il y a près de 10 ans, a expliqué que ces pourparlers avaient échoué à l'époque parce que deux acquéreurs potentiels, dont un groupe de capital-investissement, qui s'étaient associés sur ce dossier n'avaient pas pu se mettre d'accord sur la répartition des activités de leur cible commune. (Mike Stone et Liana Baker, Marc Angrand pour le service français)

Valeurs associées

+0.69%
-0.68%

Mes listes

valeur

dernier

var.

119.74 -0.41%
1.48 +1.02%
20.68 +0.83%
10.95 -0.45%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.