1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : vers un re-test des 5.600, pétrolières au zénith 2019
Cercle Finance23/04/2019 à 16:39

(CercleFinance.com) - Après une entame de séance un peu laborieuse et plusieurs heures d'étroites oscillations en-deçà du point d'équilibre, le vert est de retour à Paris et le CAC40 (+0,15% environ à 5.590) semble bien parti pour une 18ème semaine de hausse... et ce sera la 19ème à Wall Street, avec notamment un nouveau record absolu sur le Nasdaq-100 au-delà des 7.725Pts.

Les indices boursiers continuent de bénéficier du même climat de sérénité qui a prévalu à la veille du long pont de la trêve pascale est toujours bien présent sur l'ensemble des places boursières mondiales.

Graphiquement, la dynamique reste haussière sur le marché parisien, ce qui devrait permettre un test rapide de la zone de résistance majeure des 5.600 points, d'après les analystes techniques.

A Wall Street, outre le Nasdaq-100, de nouveaux records annuels sont également battus par le S&P500 (+0,3% à 2.922) et le Nasdaq Composite (+0,6% à 8.065, il gravite à moins de 1% de son record absolu).

Si Wall Street a rouvert à petite allure hier, le secteur américain de l'énergie a lui signé la meilleure performance de la journée alors que Donald Trump a manifesté l'intention de réduire à zéro les exportations de pétrole iranien par des pays qui bénéficiait d'une autorisation dérogatoire jusqu'au 30 avril (comme l'Italie).

La séance de lundi avait donc été caractérisée par une nouvelle flambée du pétrole et l'inscription de toute une série de nouveaux records annuels, le baril de WTI flirtant désormais avec les 66 dollars sur le NYMEX, un zénith depuis le 31 octobre 2018.

A Londres, le 'Brent' conforte ses gains de la veille et s'inscrit à 74,5$, au plus haut depuis le 31/10/2018.

Les investisseurs pourraient néanmoins être tentés de limiter leurs initiatives alors que le rythme des publications de résultats va s'accélérer cette semaine avec 30% de composants du S&P500 qui vont dévoiler leurs chiffres en 4 séances: ça commence ce mardi avec Twitter (retour aux bénéfices), Coca-Cola et Procter & Gamble (supérieur aux attentes).

Pour mémoire, le marché semble avoir plutôt apprécié les publications jusqu'à présent.

Depuis le début de la saison des résultats, la proportion des sociétés du S&P 500 ayant fait mieux que prévu en termes de bénéfices a atteint 77%, contre 71% en moyenne au cours des trois dernières années, selon des données dévoilées par Credit Suisse.

Du coté des valeurs à Paris, les pétrolières se tiennent aux avant postes avec +6% pour CGG, +3,6% sur Technip, +2,1% sur Total.

La remontée du CAC40 en direction de 5.600 est freinée par le repli des bancaires avec -3% sur Sté Générale, -2,5% sur Crédit Agricole et BNP-Paribas.

Plastic Omnium (stable) annonce un chiffre d'affaires économique de 2236 millions d'euros pour le premier trimestre 2019, en progression de 20%. A périmètre et change constants, le chiffre d'affaires de l'équipementier automobile est stable (-0,3%), en comparaison d'une production automobile mondiale en baisse de 6,8%, soit une surperformance de 6,5 points de la production automobile mondiale.

Casino fait part de la décision de Standard & Poor's d'abaisser sa notation financière de 'BB perspective négative' à 'BB- perspective négative', changement 'sans impact sur la disponibilité ou le coût des ressources financières du groupe'.

Casino annonce un accord avec des fonds gérés par des sociétés affiliées à Apollo Global Management, en vue de la cession d'ici fin juillet 2019 d'un portefeuille de murs de 12 Géant Casino et 20 magasins à enseigne Monoprix et Casino Supermarchés.

Faurecia (-0,8%) affiche au titre du premier trimestre 2019 des ventes de 4324,6 millions d'euros, en hausse de 0,2% en données publiées. À taux de change constants, elles ont reculé de 1,1%, surperformant de 580 points de base la production automobile mondiale.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.67%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer