1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : une séance pour rien, mais ça baisse partout ailleurs
Cercle Finance05/12/2019 à 18:29

(CercleFinance.com) - Le CAC40 finit stable (+0,03%) à 5.801Pts après avoir reperdu 50Pts sur ses plus hauts (l'indice phare a culminé ce matin vers 5.850, soit +0,9%).

Paris a effacé ses gains alors que les indices US retombaient dans le rouge: le Dow Jones gagnait initialement +0,2% puis affichait symétriquement -0,2% avant de revenir ce soir à l'équilibre (léger repli de -0,1% vers 18H30).

Une déception donc puisque le marché parisien était revenu à moins de 1,5% de ses sommets... mais l'accroc de lundi et mardi semble s'être transformée -rétrospectivement- en 'fenêtre d'achat', avec un retour en grâce du secteur du luxe (avec Hermès +1,25% ou Kering +1%).

Mais globalement, Paris surperforme largement les autres places européennes (l'E-Stoxx50 lâche -0,3% à 3.648) et Francfort qui recule de -0,4% ce jeudi.

'La question pour les investisseurs cette semaine a été de savoir si le reflux des marchés boursiers n'a constitué qu'un simple épisode correctif, motivé par un ajustement des prix sur fond de changement d'ambiance, ou si une phase de reflux plus large est en train de se mettre en place, motivée par des inquiétudes bien ancrées sur l'économie' indique Kyle Rodda, analyste de marchés pour IG.

'Au vu des valorisations devenues très riches et d'un sentiment de marché clairement hésitant, cet épisode de turbulence était salutaire', estime le stratège.

Dans ce climat apaisé, le marché parisien va pouvoir prolonger sa bonne dynamique automnale, et peut-être la transformer en 'rally de fin d'année'.

'Les derniers objectifs ambitieux de fin d'année ne sont pas abandonnés même si le niveau symbolique des 6000 points semble illusoire pour l'instant', tempère toutefois Kiplink Finance.

Du coté des valeurs, Euronext a annoncé avoir conclu des accords portant sur l'acquisition de 66% du capital et des droits de vote du groupe Nord Pool, acteur du marché de l'énergie en Europe.

Côté chiffres, c'est plutôt positif puisque le déficit commercial américain se contracte de 51,1Mds$ vers 47,2Mds$ (contre 48,5 estimé).

Le nombre de chômeurs en données 'hebdo' retombe près de ses planchers historiques avec -10.000 à 203.000 fin novembre.

Accor (+2%) annonce avoir signé un accord définitif pour céder environ 5% du capital de Huazhu Group Limited (HTHT) pour un montant de 451 millions de dollars.

CRFP 8, société contrôlée par Carrefour, annonce le succès de la cession de 1.110.598 actions ordinaires Argan, représentant environ 5% du capital de la Société. Le montant total s'élève à environ 79,7 millions d'euros.

Kering serait en discussion avec Moncler concernant un éventuel accord d'acquisition avec le fabricant de vêtements de ski italien, a indiqué Bloomberg. Il n'y a aucune certitude que les négociations aboutiront à une transaction, ont déclaré des personnes à l'agence de presse.

SEB finit en net repli au sein du SBF120 (-3,8%) et Renault -lanterne rouge du CAC- enfonce le support des 42E (-1,8% à 41,54E, au plus bas depuis presque 10 ans).

Valeurs associées

Euronext Paris +1.15%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer