Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : stable malgré pétrole à 53$ (WTI) et taux US à 1,175%
Cercle Finance12/01/2021 à 16:37

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (-0,1%) nous offre une séance profondément ennuyeuse, avec un CAC40 oscillant mollement entre l'équilibre (vers 5.660) et un repli de -0,2% au pire, l'Euro-Stoxx50 s'effritant aussi de 0,1%.

En fait, le vrai score du jour, c'est zéro et le même scénario se matérialise à Wall Street ou les 3 principaux indices US ne vont nulle part, le Nasdaq réussissant à effacer 0,2% sur les -1,20% perdus la veille.

Les investisseurs ne trouvent plus de nouveaux catalyseurs pour faire monter un marché qui ne cesse de progresser depuis la fin du mois d'octobre.

Le marché parisien avait fini en baisse de 0,8% lundi, une 'respiration' qui était attendue après quatre séances de hausse sur cinq la semaine passée et une progression de 2,8% depuis le début de l'année.

'Avec régularité, l'indice CAC 40 a atteint la zone de référence haussière à 5700/5730 points', font remarquer les équipes de Kiplink Finance.

Pour la société de gestion parisienne, les objectifs haussiers de l'indice parisien se sont vite matérialisés, voire peut-être même un peu trop rapidement.

'Avant un éventuel test sur la résistance supérieure de long terme à 5820 points, l'indice parisien pourrait marquer une pause dans son ascension et revenir momentanément sur la base support intermédiaire entre 5630 et 5580 points', pronostique Kiplink.

A New York, la statu quo prédomine en l'absence de chiffres 'macro' officiels (il n'y a que l'indice NFIB du moral des petites entreprises qui ressort en net repli à 95,9 en décembre contre 101,4 en novembre... ce qui n'a pas empêché le Russell-2000 de battre records sur records fin 2020).

Wall Street ne semble pas accorder un gros crédit aux déclarations de Raphael Bostic (FED d'Atlanta) qui soutiendrait une réduction des injections monétaires au 2ème semestre si l'économie US redémarre.

Pourtant, le rendement du '10 ans' a franchi les 1,17% dans la foulée, sans que personne ne s'en émeuve (1,176% vers 16h30).

Cette remontée des taux soutient le dollar, qui se stabilise vers 1,2160 face à l'euro.

Cette séance restera marquée par la hausse du pétrole qui franchit le cap des 56$ à Londres (53$ sur le NYMEX) et qui s'affranchit de résistances moyen terme majeures.

En Asie, le Nikkei à Tokyo a clôturé en petite hausse de 0,1% alors que la Bourse de Hong Kong grimpait de son côté de quasiment 1%.

A Paris, Renault annonce que ses ventes mondiales de l'année 2020 ont baissé de 21,3% à 2.949.849 véhicules, sur un marché automobile en recul de 14,2% dans le contexte de pandémie mondiale de la Covid-19 et de mesures de confinement associées.

Suez a signé un accord avec son partenaire historique NWS Holdings Limited (NWS) pour acquérir les participations minoritaires de NWS dans toutes les activités communes des deux Groupes en Grande Chine.

Veolia indique avoir procédé avec succès à l'émission de 700 millions d'euros d'obligations à échéance janvier 2027 à un taux négatif de -0,021%, une première pour un émetteur BBB pour cette maturité. Les produits serviront à ses besoins de financement généraux.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.82%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer