1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : se redresse mais chute alarmante de l'E (-1% à 1,135)
Cercle Finance02/01/2019 à 16:37

(CercleFinance.com) - Les pertes se réduisent nettement, dans le sillage de Wall Street qui en 45 minutes remonte de -1,5% vers -0,7%.

Mais même avec -1,1% contre -1,6% 90 minutes auparavant, cette 1ère séance de l'année 2018 reste une douche froide puisqu'elle était sensée se solder initialement par une hausse de +1% dans les transactions électroniques, moins de 6 heures avant la reprise des cotations officielles (tout a basculé vers 3 heures du matin avec l'ouverture des marchés asiatiques).

Souvent, les investisseurs considèrent que cette 1ère séance de bourse donne le ton pour l'ensemble de l'année !

C'était donc très mal parti avec un trou d'air initial de -2,5% (jusque vers 4.605Pts) puis une réduction des pertes vers 4.680.

l'Euro-Stoxx50 s'en tire nettement mieux avec -0,4% à 2.990... les 3.000 restent accessibles d'ici 17H35.

Les investisseurs ne retrouvent pas de facteur d'optimisme après une fin d'année 2018 particulièrement éprouvante.

L'indice PMI manufacturier de la Chine s'est par ailleurs contracté en décembre 2018 pour s'établir à 49,7, soit la première fois depuis mai 2017 qu'il se retrouve sous les 50 qui séparent expansion et contraction de l'activité. Une nouvelle qui a contribué à la morosité ambiante sur les marchés.

Cette contraction de l'activité n'est pas cantonnée à la seule Chine puisque le PMI taïwanais qui se dégrade de 48,7 vers 48,4 (selon IHS Markit, soit -8Pts en 12 mois), ainsi que celui de la Malaisie (48,2 vers 46,8), de la Corée du Sud (2ème mois de contraction consécutif), du Vietnam et des Philippines.

Rien d'encourageant non plus aux Etats Unis avec un PMI Markit en, léger repli à 53,8, au plus bas depuis 15 mois.

En Europe, la croissance du secteur manufacturier de la zone euro a ralenti en décembre, au vu d'un indice PMI final IHS Markit en repli de 51,8 en novembre à 51,4, confirmant sa dernière estimation flash et signalant le plus faible taux d'expansion depuis février 2016.

En France, l'indice PMI IHS Markit manufacturier se replie de 50,8 en novembre à 49,7 en décembre (estimation définitive), signalant la première contraction du secteur depuis vingt-sept mois, reflétant notamment l'effet du mouvement des gilets jaunes.

Le marché français des voitures particulières neuves s'est inscrit en baisse de 14,5% le mois dernier, selon des données publiées ce matin par le Comité des Constructeurs Français d'Automobile (CCFA). Sur les douze mois de 2018, le marché français des voitures particulières neuves s'est en revanche accru de 2,6% et celui des véhicules légers neufs a augmenté de 2,9% par rapport à 2017.

Du côté des changes, l'euro dévisse de -1,05% vers 1,1350/dollar. Le Brent se redresse vers 54,75$ (+1,1%) après avoir testé 53$ du fait des multiples signaux de ralentissement de l'activité mondiale.

Ceci plombe les valeurs vulnérables aux cycles et notamment les équipementiers automobiles avec Faurecia -5,6%, Valeo -3,7%, Renault -3,1% puis les valeurs pétrolières (Technip -3,2%, CGG -4%)

S'agissant des 'actualités', les grosses annonces ne sont pas légion, semaine du Nouvel an oblige.

Tessi fait part ce matin de la finalisation au 31 décembre 2018 de la cession de ses 80% dans CPoR Devises au transporteur de fonds Loomis, filiale du suédois Securitas.

Bic annonce ce matin la finalisation de deux cessions. Il s'agit d'une part la cession de Bic Sport, filiale de planche à voile créée en 1979, au spécialiste estonien des 'sports de pagaie' (kayak, kite-surf) Tahe Outdoors, et d'autre part du transfert de la propriété de ses sites de production est-africains de briquets, rasoirs et stylos jetables au groupe kenyan Haco Industries.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.03%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer