Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC40: retombe vers 7.100 pts dans un contexte de morosité
information fournie par Cercle Finance21/01/2022 à 10:43

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris lâche 1,2%, autour des 7110 points, pénalisée par le repli des marchés américains. En effet, après avoir ouvert dans le vert, les indices new-yorkais ont finalement clos la séance en nette baisse, le Nasdaq cédant 1,3% devant le S&P 500 (-1,1%) et le Dow Jones (-0,9%).

Les investisseurs restent toujours préoccupés par le niveau d'inflation et par la perspective de resserrement de la politique monétaire des banques centrales.

La réunion du Comité de politique monétaire de la Fed la semaine prochaine devrait permettre d'en savoir plus sur la stratégie de lutte contre l'inflation.

En revanche, les inquiétudes quant à l'évolution des taux américains semble désormais passer au second plan. Sur le compartiment obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans poursuit d'ailleurs son repli en direction de 1,78% ce matin.

Enfin, les nouvelles tensions entre la Russie et l'OTAN ne rassurent pas les marchés: Joe Biden a notamment évoqué de possibles 'fortes sanctions, entre autres économiques' contre la Russie, une décision qui pourrait avoir des répercussions économiques sur le continent européen.

Dans ce contexte maussade, il semble délicat de trouver de nouveaux catalyseurs susceptibles de renouer avec la tendance haussière de la fin d'année dernière.

Les rares indicateurs macro-économiques au programme du jour - avec au premier chef les indicateurs avancés du Conference Board attendus dans l'après-midi - pourraient néanmoins fournir une esquisse de tableau de l'état de la conjoncture aux Etats-Unis.

Au rayon des résultats, seuls les comptes du groupe de services pétroliers américain Schlumberger sont attendus à la mi-journée.

Dans l'actualité des valeurs françaises, TotalEnergies annonce avoir décidé de quitter le Myanmar après avoir 'en plusieurs occasions condamné de la manière la plus ferme les abus et violations des droits humains qui s'y déroulent' depuis le coup d'Etat du 1er février 2021.

Schneider Electric a annoncé vendredi qu'il allait s'associer à Storengy, la filiale de stockage de gaz naturel d'Engie, afin de proposer des solutions de stockage dans l'hydrogène vert.

Enfin, l'action Soitec a décroché de plus de 18% hier à la suite de la désignation de Pierre Barnabé, l'actuel patron de la branche 'big data' et cybersécurité d'Atos, en tant que prochain directeur général.

Le titre a plongé après que le comité exécutif a fait part, dans un courrier, de son étonnement face au choix du nouveau patron, tout en dénonçant la mainmise exercé par le président du conseil d'administration du groupe, Eric Meurice.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.30%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.