Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : retombe sur 5600, brusque revirement baisse à WStreet
Cercle Finance04/01/2021 à 16:48

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a débuté l'année en forte hausse (+1,8% ce matin, avec un zénith à 5.656), donc sur des bases aussi 'bullish' que les 2 derniers mois de l'année 2020, les investisseurs misant en 2021 sur une poursuite des bonnes performances de la fin de l'année 2020... mais les gains ont fondu de moitié à +0,9% vers 5.600 alors que Wall Street inverse brutalement la vapeur (-0,6% en moyenne, delà -1% sur le Dow Jones) après une nouvelle cascade de record absolus dès 15H31.

L'Euro-Stoxx50 voit sa hausse se réduire à +0,6% à 3.572Pts, loin des 3.600 initiaux.

La 1ère séance de l'année est traditionnellement placée sous le signe d'achats techniques et d'allocation des liquidités excédentaires pour 'prendre date' à l'entame d'une nouvelle année fiscale.

Le S&P500 a inscrit un nouveau record absolu de 3.770Pts dès l'ouverture (avant de chuter de -0,6%), ainsi que le Dow Jones à 30.675Pts (-1% désormais) et le Nasdaq-100 aligne un nouveau zénith à 12.950, dans le sillage de Tesla avec +5% à 743$ (pour un nouveau record de capitalisation au-delà de 700Mds$, soit plus de 20 fois son chiffre d'affaire).

Les investisseurs pourraient 'rééquilibrer' un peu les portefeuilles ces prochaines semaines, le marché parisien ayant perdu près de 7% l'an dernier, soit un différentiel de -20% par rapport à l'indice mondial MSCI, qui a gagné plus de 13% dans l'intervalle... et de -50% face au Nasdaq qui a flambé de +43%.

A noter toutefois que le quatrième trimestre s'est soldé par une hausse de l'ordre de 16% pour le CAC, sous l'effet de l'amélioration des perspectives économiques et de l'arrivée des premiers vaccins contre le coronavirus.

Peut-être le catalyseur d'une 'rotation' en faveur du CAC coïncidera-t'il avec le coup d'envoi d'une nouvelle 'saison' de résultats trimestriels de sociétés dans moins de 2 semaines.

Le mois de janvier est une période jugée stratégique pour les marchés d'actions, car la tendance détermine, dans 75% des cas, l'évolution des Bourses sur l'ensemble de l'exercice.

Les stratèges se disent néanmoins optimistes pour l'exercice 2021, une année qui devrait être marquée par le retour de la croissance économique avec un rebond du PIB mondial attendu à plus de 5%.

Selon les analystes de BofA, le S&P 500 - l'indice de référence des gérants américains et véritable locomotive des marchés mondiaux - pourrait ainsi dépasser le seuil des 3800 points dès le début d'année, avant de franchir ensuite le cap des 4000 points.

Les investisseurs ont pris connaissances ce matin des indices PMI d'IHS Markit (2ème estimation) sur l'industrie manufacturière en Europe.

L'indice PMI final IHS Markit de la zone euro s'est redressé en décembre 2020 pour atteindre son plus haut niveau depuis mai 2018 : s'établissant à 55,2, contre 53,8 en novembre, il affiche néanmoins un niveau légèrement inférieur à sa première estimation flash (55,5).

Se redressant de 49,6 en novembre à 51,1 en France, l'indice des acheteurs PMI d'IHS Markit signale, en décembre 2020, une croissance modérée du secteur manufacturier français, après la première contraction enregistrée depuis trois mois en novembre.

En Chine, l'indice PMI manufacturier 'Caixin' a reculé le mois dernier à 53 fin 2020 contre 54,9 en novembre, un ralentissement que Markit attribue à la montée des coûts des entreprises due notamment à quelques tensions sur le marché du travail... mais les économistes saluent son maintien largement au-dessus des '50' (seuil d'expansion économique).

Du coté des valeurs, les gérants rachètent les titres bannis des portefeuilles lors des habillages de bilan de fin d'année: Vallourec et CGG bondissent de +5%, Technip FMC de +3%.

En revanche, Mc Phy Energie qui a pris +800% en 2020 attaque 2021 sur les mêmes bases avec +5% et un record absolu à 36,8E pour une capitalisation qui franchit le cap symbolique du milliard d'Euro... avec seulement 15 millions d'Euro de chiffre d'affaire (le titre se paye donc plus de 60 fois son C.A 2020 estimé mais les 'algos' continuent de ramasser en mode 'FOMO').

EDF confirme que sa production d'origine nucléaire en France a atteint un niveau 'très légèrement supérieur à 335 TWh' en 2020, étant rappelé qu'il indiquait l'attendre 'proche' de ce niveau à la mi-décembre.

Total annonce que le consortium international qu'il mène, en tant qu'opérateur avec 35% de parts, a signé avec l'Egyptian Natural Gas Holding Company un accord d'exploration-production sur le bloc offshore North Ras Kanayis du bassin d'Hérodote, en Méditerranée.

Lagardère annonce avoir mis en place auprès de ses principales banques partenaires françaises et européennes, un emprunt de 465 millions d'euros garanti à hauteur de 80% par l'État.

Bouygues Telecom annonce l'acquisition de 100% du capital d'Euro-Information Telecom qui opère les marques commerciales Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, NRJ Mobil, Auchan Télécom et Cdiscount Mobile. Le groupe a signé également un accord de distribution de long terme avec le Crédit Mutuel.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer