Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : repasse au-dessus des 5.500, W-Street va céder -0,5%
Cercle Finance11/12/2020 à 15:15

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -La Bourse de Paris réduit ses pertes après une petite phase de dégagements vers 13H qui a ramené le CAC40 vers 5.468 (-1,5%) mais la moitié du terrain perdu a été repris et l'indice ne lâche plus que -0,7% à 5511 points: la perte hebdo se trouve réduite à -1,8% environ.

L'Euro-Stoxx50 cède -1%, plombé par un DAX qui lâche un peu plus de -1,4% vers 13.100.

Après les mesures d'assouplissement sans surprise annoncées hier par la BCE, Christine Lagarde a justifié les décisions de l'institution par des perspectives économiques dégradées.

Si la prévision de récession de la banque centrale pour l'exercice 2020 se trouve légèrement minorée (de -8% à -7,3%), le potentiel de reprise pour 2021 a lui aussi été revu à la baisse, passant de +5 vers +3,9%.

'L'incertitude demeure élevée - comme l'a fait remarquer la présidente Lagarde à plusieurs reprises - et un certain nombre de risques liés aux conséquences de la pandémie, à la mise en place des vaccins et à leur efficacité, ainsi qu'aux questions politiques et géopolitiques pourraient faire dérailler la reprise', s'inquiète Anna Stupnytska, économiste chez Fidelity International.

Il y avait un chiffre ce vendredi aux Etats Unis: selon le Département du Travail, les prix à la production ont augmenté en novembre de seulement 0,1% en brut comme hors alimentation, énergie et négoce, alors que les économistes tablaient sur +0,2%.

En comparaison avec la même période en 2019, les prix à la production américains se sont accrus de 0,8% le mois dernier (après +0,5% en octobre). Hors éléments volatils, le taux en rythme annuel est passé de +0,8% à +0,9% d'un mois sur l'autre.

Wall Street a fini sur une note partagée hier soir, confirmant l'évolution hésitante observée lors des dernières séances: le Dow Jones est attendu en repli de -0,4%, le S&P500 et le Nasdaq de -0,6%.

Il reste à découvrir l'indice de confiance des consommateurs du Michigan, attendu en recul modéré sur le mois de décembre: ce ne sera pas un 'market mover' de taille sauf énorme mauvais surprise (et encore, les mauvaises nouvelles sont de bonnes nouvelles).

Wall Street pourrait cependant s'alarmer de la sévère troisième vague épidémique Outre-Atlantique, avec +230.000 'cas' de contamination et près de 3.300 décès ce jeudi 10 décembre.

'Pour le moral des ménages, les risques baissiers viennent de la pandémie et du risque d'expiration de certaines aides à la fin de l'année (sauf accord budgétaire)', rappellent les équipes d'Oddo BHF.

A Paris, Sanofi (-2,5%) et GSK annoncent que la conduite de leur programme de vaccin adjuvanté à protéine recombinante contre la Covid-19 est retardée afin d'améliorer la réponse immunitaire chez les personnes âgées. Cette annonce est faite suite aux résultats intermédiaires de l'étude de phase I/II. La disponibilité du vaccin est désormais attendue au quatrième trimestre 2021 si le plan de développement est terminé avec succès.

Eurazeo annonce un investissement de 33 millions d'euros dans Tink, plateforme d'open banking en Europe, en tant que chef de file d'un nouveau tour de financement de 85 millions portant à 175 millions le financement levé par la société en 2020.

Berenberg initie une couverture sur Beneteau avec une recommandation 'achat' et un objectif de cours de 11 euros, dans une note sur le fabricant français de navires de plaisance et sur son pair italien Sanlorenzo.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.07%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer