Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC40: renoue avec les 7.150, ignore remontée taux après CPI
information fournie par Cercle Finance14/03/2023 à 17:07

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+2%) est installé sur un plateau vers 7.150 depuis 14H45.
Le timide rebond de la matinée s'est accéléré -dans le sillage des valeurs bancaires avec BNP-Paribas +4%, Sté Générale +3%- avec la publication du 'CPI' à 13H30.
L'Euro-Stoxx50 n'est pas en reste avec +2,2% à 4.170 alors que Wall Street conforte sa hausse initiale avec +1,3% (Dow Jones), +1,6% (S&P500)... et le Nasdaq surperforme avec +2,4% à 11.450.

Le premier prétexte pour justifier un rebond est le bon : il s'agit de la lecture en mode 'verre à moitié plein' des chiffres de l'inflation: la hausse des prix s'établit à +0,4% à 6% annualisé, mais ralentit par 'effet de base' par rapport à février 2022, soit un 'plus bas' depuis septembre 2021.
Le Département du Travail indique qu'en données 'core' (hors énergie et produits alimentaires), l'inflation a légèrement accéléré le mois dernier pour ressortir à 0,5% en séquentiel, alors que le consensus l'attendait à 0,4%.
Cette hausse des prix a été nourrie par les coûts de la construction (de logement), des loisirs, de l'ameublement de la maison et des prix des billets d'avions.
A l'inverse, le CPI 'core' bénéficie d'un reflux des prix des voitures d'occasion et des services de santé, mais il ressort à 5,5%, conformément à la prévisions des analystes, lesquels notent qu'il s'agit d'un plus bas depuis décembre 2021...toujours dans le cadre d'un 'effet de base' (pour les consommateurs, leur pouvoir d'achat est toujours sérieusement mis à mal).

Plus près de chez nous, l'inflation en Espagne 'IPCH' (calculée aux normes européennes) a accéléré pour le deuxième mois consécutif en février, de 5,9% à 6,00%, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique (INE).

D'un mois sur l'autre, l'indice des prix a augmenté de 0,9%, essentiellement sous l'effet des prix du logement (+3%) et de l'alimentation et des boissons (+2%).
Calculée aux normes nationales, l'inflation espagnole ressort également en hausse de 0,9% d'un mois sur l'autre et de 6% en rythme annuel, précise l'INE.
A titre de comparaison, l'inflation annuelle en base annualisée s'est établie à 8,5% en zone euro au mois de février.
L'inflation n'a donc pas dit son dernier mot mais les marchés semblent penser qu'un basculement majeur vient de survenir et que la Fed n'a pas d'autre choix que de limiter, voire de reporter, son programme de relèvement taux d'intérêt afin d'éviter tout risque d'ordre 'systémique'.

D'après le baromètre FedWatch du CME, les acteurs de marché évaluent à 47% la probabilité d'un statu quo de la part de la Fed la semaine prochaine, celle d'un relèvement de 25 points de base étant évaluée à 53% (et les anticipations de +50Pts sont tombées à zéro).

Les stratèges conviennent cependant qu'il est peu probable que les marchés retrouvent leur calme dans l'immédiat.

L'indice CBOE de la volatilité souvent surnommé le 'baromètre de la peur', qui mesure les anticipations de fluctuations du S&P 500, s'est encore accru hier pour atteindre de nouveaux sommets depuis l'automne dernier, avant de retomber de -7% vers 23,60.

Le regain de volatilité qui a accompagné l'affaire SVB pourrait donc être annonciateur de nouvelles secousses à venir.

Dans son dernier rapport annuel, Credit Suisse a ainsi reconnu avoir identifié 'd'importants points faibles' dans le contrôle interne de ses états financiers pour les exercices 2021 et 2022.

Les marchés obligataires qui avaient enregistré une hausse tout simplement historique la veille (et des détentes de taux courts jamais observée en 401 ans) voient les rendements se retendre un peu, avec +14Pts sur nos OAT à 2,945%, +16Pts sur les Bunds à 2,442%, +13Pts sur les 'Bonos' espagnols (à 3,51%) qui ne dérapent pas, malgré le niveau d'inflation plus élévé que prévu en Espagne.
A noter une hausse de +15Pts du rendement des T-Bonds US vers 3,665% qui semble démentir la lecture un peu 'hédoniste' du CPI par Wall Street.

Le Dollar reprend +0,3% à 1,0700/E

Valeurs associées

Euronext Paris +0.26%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.