Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : renoue avec 5.600 sur fond de triple record à WStreet
Cercle Finance04/12/2020 à 16:46

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,5%) salue la nouvelle pluie de records absolus sur les indices de référence US (3 sur 4) et se hisse au contact des 5.600, ce qui permet de faire repasser le bilan hebdo dans le vert (pour quelques millièmes, à une heure de la clôture).

Le S&P500 (+0,5%) a établi un nouveau record à 3.689, le Russel-2000 (+1,3%) affiche une nouvelle meilleure marque à 1.872Pts.

Le Dow Jones vient compléter le trio avec +0,5% vers 30.130Pts.

Il ne manque plus qu'une poignée de points au Nasdaq (+0,5%) qui se situe nettement au-delà du record de clôture de la veille (12.430Pts), tout proche de son zénith absolu intraday.

Cette quasi euphorie ne trouve pas d'explication dans les chiffres du jour, et surement pas dans le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis (NFP) qui est clairement très décevant.

L'économie américaine a créé deux fois moins d'emplois qu'attendu en novembre, selon les chiffres du département du Travail, lequel a fait état de 245.000 créations d'emplois non agricoles le mois dernier, le chiffre le plus faible enregistré depuis six mois, après 610.000 (révisé de 638.000) en octobre.

Les estimations des économistes et analystes s'échelonnaient entre 100.000 suppressions (!) et 975.000 créations de postes (difficile de faire moins 'consensuel' avec 1.075 million d'écart au sein de la fourchette).

Le taux de chômage, calculé sur la base d'une enquête distincte, a en revanche reculé plus qu'attendu à 6,7% après 6,9% en octobre alors que le consensus le donnait à 6,8%.

Le déficit de la balance commerciale des biens et services aux Etats-Unis s'est dégradé de +1,8%, passant de 62,1 milliards de dollars en septembre à 63,1 milliards en octobre, selon les statistiques publiées aujourd'hui par le US Census Bureau et le U.S. Bureau of Economic Analysis.

Ces statistiques mettent en évidence des excédents avec l'Amérique du Sud et centrale (2,2 milliards d'USD), l'OPEP (2,1 milliards d'USD) et Hong Kong (1,9 milliard d'USD), tandis que le déficit avec la Chine a augmenté de 2,2 milliards de dollars pour s'établir à 26,5 milliards de dollars en octobre

Enfin, mince consolation, les commandes à l'industrie américaine ont progressé de 1% en octobre, selon le Département du Commerce, progression plutôt meilleure que prévu en consensus, après une hausse de 1,3% le mois précédent (révisée d'une estimation initiale qui était de 1,1%).

Le Dollar reste scotché à ses planchers annuels (1,2160/E) et confirme son basculement dans un scénario baissier moyen terme.

A Paris, les pétrolières dominent le classement : Technip-FMC s'impose comme leader du SBF-120 avec +7,5%, Total est dans le peloton de tête du CAC avec +3,3%, devant Peugeot avec +3%.

Alstom (-0,5%) annonce le large succès de son augmentation de capital d'environ 2 milliards d'euros. A l'issue de la période de souscription, qui s'est achevée le 30 novembre 2020, la demande totale s'est élevée à plus de 3,4 milliards d'euros. L'opération a été sursouscrite avec un taux de souscription d'environ 171,4%.

Le titre Dassault Aviation gagne près de 6% à la Bourse de Paris. L'Indonésie souhaiterait rapidement finaliser un accord sur l'achat de 48 Rafale a indiqué La Tribune. Un accord de coopération en matière de défense serait également en négociation. La Ministre des Armées Florence Parly a évoqué hier après-midi une commande de 36 Rafale pour l'Indonésie et des ' discussions très bien avancées ' sur BFM.

Renault (+2,8%) et Faurecia Clarion Electronics, activité du Groupe Faurecia (+1,5%) spécialisée dans l'électronique embarquée, lancent un partenariat pour les réparations électroniques multimarques en Europe.

Dans le cadre de cet accord, Renault pourra mettre à disposition de ses garagistes et réparateurs partenaires l'accès à la réparation de plus de 1 000 produits sur 23 marques de véhicules.

Jefferies réaffirme sa recommandation 'achat' sur AXA avec un objectif de cours remonté de 27 à 27,5 euros, le broker se disant surpris par les nouveaux objectifs de l'assureur annoncés cette semaine, soit trois mois plus tôt que prévu.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.33%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer