Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 :rebond fragilisé par l'inversion de tendance à WStreet
Cercle Finance23/09/2020 à 18:24

(CercleFinance.com) - Le CAC40 préserve in extremis le palier des 4.800 mais clôture au plus bas du jour, sur un gain de +0,62%, bien loin des +2% de la fin de la matinée et du zénith inscrit à 4.871.

L'Euro-Stoxx50 affiche une hausse de +0,5% vers 3.180 (contre +1,8% ce midi)... seul Londres a bien tenu avec +1,2%.

La faute en revient probablement à Wall Street qui a radicalement inversé la vapeur depuis 15H30 : le Nasdaq s'inscrit en repli de -1,4% vers 18H, le S&P500 qui gagnait 0,3% est également dans le rouge avec -0,9%, le Dow Jones passe en 2 heures de +0,6% à -0,5%.

Wall Street sanctionne peut-être une prestation pas assez 'dovish' (colombe) de Jerome Powell devant le Congrès (seconde journée d'audition) qui précise que la FED est moins active depuis quelques semaines sur le marché secondaire des dettes d'entreprises. Il juge par ailleurs la politique monétaire actuelle 'bien calibrée' (autrement dit, pas besoin d'en faire plus pour l'instant).

Cela soutien le Dollar qui progresse de +0,35% vers 1,1675/E... car ce ne sont pas les chiffres US du jour qui dopent le billet vert.

Le résultat des enquêtes PMI 'Markit' sur l'activité dans le secteur privé aux Etats s'avère un peu décevant : l'indice composite d'activité s'effrite de 54,6 vers 54,4 en septembre

L'indice des directeurs d'achat des 'services' recule à 54,6 contre 55 en août, ce qui est plus inquiétant. L'indice manufacturier est le seul positif, à 53,5 en septembre contre 53,1 en août.

Les enquêtes IHS Markit de la zone euro ne sont guère plus enthousiasmantes : le PMI manufacturier poursuit son redressement, à 53,7 contre 51,7 attendu mais le baromètre des 'services' chute à 47,6 contre 50,5, ce qui plombe le 'composite', en repli de 51,9 vers 50,1 au mois d'août.

En France, le PMI manufacturier progresse de +1,1Pt vers 50,9 mais le PMI des 'services' décroche sévèrement, de 47,5 contre 51,5 attendu: le PMI 'composite' s'inscrit à 48,5 contre 51,9 attendu.

La chute est bien plus spectaculaire au Royaume Uni avec un PMI 'composite' en chute libre de 59,1 vers 55,7 (le consensus tablait sur 56,3).

'Avec un nombre d'infections à nouveau sur une pente ascendante en Europe, tout particulièrement au Royaume-Uni, en France et en Espagne, la question est de savoir dans quelle mesure cette recrudescence a affecté l'activité économique', expliquent les équipes de Deutsche Bank.

D'autres analystes recommandent toutefois de ne pas attacher trop d'importance à ces enquêtes réalisées auprès des directeurs d'achat, et de plus en plus suivis depuis le début de la crise sanitaire.

'S'ils attirent beaucoup d'attention, nous estimons que les PMI ne sont pas les indicateurs les plus fiables pour mesurer la croissance du PIB et nous pensons qu'il convient d'englober toute une série de statistiques afin de pouvoir se faire une idée de la situation économique actuelle en cette période de Covid-19', tempère-t-on chez Danske Bank.

Du coté des valeurs, Société Générale (stable) annonce que sa direction générale lance une étude sur la création d'une nouvelle banque de détail en France, par le rapprochement de ses deux réseaux bancaires Crédit du Nord et Société Générale.

Renault (+3,4%, leader du CAC40) devance nettement Peugeot (+1,8%) qui a annoncé le rachat de 10 millions de ses propres actions représentant environ 1,1% du capital à son partenaire chinois Dongfeng Motor Group (DFG) en vue de son projet de rapprochement avec Fiat Chrysler Automobiles.

Dans le même secteur automobile, l'équipementier Plastic Omnium gagne +4,1%.

Air Liquide China annonce un investissement d'environ 60 millions d'euros dans la construction d'une unité de séparation des gaz de l'air (ASU) dans la zone économique de Lingang.

L'agence Standard & Poor's a annoncé mercredi avoir abaissé la note 'CC' de Technicolor (-13,3%, nouveau plancher historique à 1,72E) pour la ramener à 'SD', c'est-à-dire en 'défaut sélectif'.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.54%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer