1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : prend 0,2% mais perd 0,75% hebdo malgré gain WStreet
Cercle Finance22/11/2019 à 18:14

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,2% à 5.893) a perdu le contact avec les 5.900 au cours de la dernière heure de cotations et ne parviendra pas à finir la semaine 'flat'.

Le CAC40 avait renoué vers 9H50 avec les plus hauts atteints la semaine dernière : la semaine vient de s'achever par un bilan négatif de -0,78%.

Le CAC40 n'a réussi qu'à reprendre les 0,2% perdus la veille, malgré la résilience de Wall Street: le Dow Jones reprend +0,3% et renoue avec les 28.000, le S&P500 grappille +0,1%, le Nasdaq est quasi stable, audelà des 8.500Pts.

Les records de vendredi dernier ne sont pas loin, ils demeurent même très accessibles.

Cela confirme le sentiment qu'au lieu de consolider après une succession de records absolus, les marchés ne font que stagner.

Trump tente une nouvelle fois d'euphoriser Wall Street en annonçant qu'un accord commercial est 'potentiellement très proche' (ce n'est qu'une variation sur le même thème depuis 1 mois, où l'accord 'imminent' ne se concrétise jamais... 'mais cela finira bien par arriver').

Les commentateurs évoquent des marchés US sous pression cédant à l'aversion au risque dû à l'absence d'avancées concrètes dans les négociations en vue d'un accord commercial entre Washington et Pékin, mais les replis qui en résultent restent particulièrement limités.

Les chiffres US du jour n'ont eu aucun impact : l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a été mesuré à 96,8 points au mois de novembre, alors que les économistes l'anticipaient en moyenne à 95,7 points (contre 95,5 points en octobre).

L'indice PMI d'IHS Markit pour le secteur manufacturier des Etats-Unis ressort à 52,2 en estimation flash pour le mois de novembre, à comparer à 51,3 pour octobre.

Les analystes étaient un peu moins optimistes : le consensus visait une estimation flash à 51,5.

En Europe, les 'PMI' du jour ne sont pas fameux : l'indice PMI 'flash' composite d'IHS Markit (industrie + secteur manufacturier) recule de façon imprévue, de -0,3 à 50,3 au mois de novembre, alors que les économistes prévoyaient au contraire +0,3% à 50,9.

La dégradation du secteur manufacturier commence à peser sur l'activité des 'services' : le PMI est tombé à son plus bas niveau depuis dix mois, à 51,5 contre 52,2 en octobre, alors que les estimations les plus pessimistes le donnaient à 52,5.

Mince consolation, le 'flash PMI' du secteur manufacturier s'est redressé de 45,9 vers 46,6, un score proche des 46,4 attendus.

Du coté des valeurs, Atos (+1,7%) a dominé le CAC40, devant ST-Micro ou Renault, avec moins de +1,5%.

Alstom fournira des trains sans conducteur et un système de signalisation numérique pour l'extension du métro de Sydney vers City et Southwest. Le contrat porte sur un montant d'environ 350 millions d'euros.

Carrefour (stable) annonce aujourd'hui le résultat de son offre de rachat d'obligations lancée le 14 novembre 2019. Cette offre de rachat portait sur les souches obligataires de 1 milliard d'euros d'obligations assorties d'un coupon de 4,00 % et arrivant à échéance le 9 avril 2020 et 1 milliard d'euros d'obligations assorties d'un coupon de 3,875 % et arrivant à échéance le 25 avril 2021.

Total (+0,5%), via sa filiale Total Solar Distributed Generation, a ajouté six projets solaires d'une capacité cumulée d'environ 10 mégawattscrête (MWc) à son portefeuille d'actifs d'énergies renouvelables en Asie du Sud-Est depuis octobre 2019.

Edenred qui avait plongé de -8,4% (vers 43E) peu après l'ouverture victime d'une cyberattaque (un malware dont les dégâts n'ont pas été précisés) a limité la casse, à -2,45%.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.21%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer