Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : positif grâce aux banques, WStreet décroche nettement
Cercle Finance12/05/2021 à 18:06

(CercleFinance.com) - Paris sauvegarde in extremis un gain de +0,19% vers 6.280 mais qui a complètement disparu en transactions hors séance alors que Wall Street décroche brutalement ce soir, avec -1,3% sur le Dow Jones, un S&P500 à -1,6% et un Nasdaq qui rechute de -2%.

Cette correction qui s'est accélérée après 17H15 semble logique vu la forte hausse de l'inflation aux Etats Unis en avril (CPI à +0,8% en séquentiel et +4,2% en rythme annuel).

Ce chiffre n'avait nullement ému le CAC40 qui a tutoyé les 6.300Pts une bonne heure après la publication du 'CPI' (dans le sillage des valeurs bancaires, les véritables bénéficiaires de la hausse des taux et les vraies 'locomotives' du jour... le SBF-120 ne grappille d'ailleurs que +0,07%).

Les marchés obligataires commencent à se dégrader sensiblement ce soir après avoir accueilli les chiffres d'inflation avec un grand flegme : les T-Bonds se tendent de +4,5Pts à 1,665%, +3,2Pts pour nos OAT à 0,252% et les Bunds affichent +3Pts à -0,1310%).

Contrairement à la hausse du CAC t de l'Euro-Stoxx50 (+0,15%), le repli des bons de Trésor semble cohérent avec des prix à la consommation aux Etats-Unis qui affichent +4,2% en rythme annuel contre +3,6% anticipé (chiffres du Département du Travail).

Les pressions inflationnistes s'accumulent aux Etats-Unis depuis quelques mois et les investisseurs craignent que ces tensions conduisent la Réserve fédérale à durcir sa politique monétaire, peut-être dès cet été.

'Si l'inflation reste trop longtemps supérieure à l'objectif, la Réserve fédérale devra avoir le courage de durcir sa politique monétaire malgré le coût que cela engendrerait pour l'économie', prévient William De Vijlder, le directeur de la recherche économique du groupe BNP Paribas.

Les intervenants de marché ont prise également connaissance ce matin des prix à la consommation en France. Sur un an, les prix augmentent de 1,2% en avril, après +1,1% en mars, d'après l'Insee qui révise donc son estimation pour avril en baisse de 0,1 point par rapport à l'estimation provisoire de la fin du mois.

Le Dollar se redresse brusquement de +0,6% vers 1,2070E, le pétrole 'Brent' reprend sa hausse (+1,5% à 69,7$).

A Paris, la hausse des taux dope la Sté Général (+2,1%) et le Crédit Agricole(+1,5%) et la progression du baril soutient Total avec +2,2%.

.

EDF (+1,3%) a dévoilé ce matin un chiffre d'affaires d'un peu plus de 21,9 milliards d'euros pour les trois premiers mois de l'année, correspondant à une croissance organique de 6,2%. En France, le chiffre d'affaires du premier trimestre pour ce qui concerne ses activités de production et de commercialisation, son principal métier, s'est élevé à 8,8 milliards d'euros, soit une hausse organique de 3,9%.

Eiffage (stable) a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de près de 3,974 milliards d'euros au 1er trimestre 2021, en croissance de 6,0 % par rapport au 1er trimestre 2020 (structure réelle et pcc) et de 1,5 % par rapport au 1 er trimestre 2019.

Saint-Gobain annonce être entré en négociation exclusive avec le Groupe Chausson en vue de l'acquisition de la société française Panofrance, un distributeur spécialiste de bois et de panneaux pour la construction et l'agencement.

TF1 annonce que sa filiale Newen prend une participation minoritaire dans la société Kubik Films fondée en 2016 par les frères Sánchez-Cabezudo, réalisateurs du long-métrage 'La nuit des tournesols' et de la série espagnole 'Crematorio'.

CGG chute de -10% après l'annonce d'une perte de 81MnsE et une chute de l'Ebitda.

Credit Suisse maintient sa note de ' surperformance ' sur le titre Ubisoft (-11%) et abaisse légèrement son objectif de cours, passant de 77 à 75 euros. Le bureau d'analyses estime que les orientations de l'exercice 2022 sont conformes à ses attentes.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.20%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer