Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : plus forte correction depuis 29/01, volumes faibles
Cercle Finance20/04/2021 à 15:13

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris chute de plus de 1,5% et le CAC40 fait une incursion sous les 6.200... mais il n'y a pas de 'vague de prises de bénéfices', les volumes restant inférieurs à 1,4MdsE.

C'est le plus lourd repli observé à Paris depuis le 29 janvier dernier et personne ne l'a vraiment vu arriver, faute de signaux précurseurs de faiblesse (tous les voyants étaient au vert vif la veille... pas de 'divergences cachées', aucun signal de retournement).

La déferlante de résultats de sociétés qui s'annonce recèlera de bonnes comme de mauvaises surprises mais les 'bonnes' devraient représenter comme d'habitude 75% des publications.

A Wall Street, une société sur six de l'indice S&P 500 doit publier ses comptes trimestriels cette semaine.

Aujourd'hui, ce sont les géants américains Johnson & Johnson, Procter & Gamble (-1,5% en préouverture)et Travelers qui dévoilaient leurs performances: l'accueil est plutôt frisquet et les indices US sont attendus en repli de -0,5% à l'ouverture.

Les 'small caps' souffrent et se replient de -2% à Paris et de plus de 1% à Wall Street : le Russel-2000 se situe à 5,5% de ses sommets quand le S&P500 reste au zénith et le Dow Jones au-dessus des 34.000.

Le niveau élevé des valorisations semble constituer un frein... mais ce n'était pas le cas la veille (tellement de 'cash' à investir).

A près de 22 fois les bénéfices attendus (et 36,5 fois selon le ratio Shiller), l'indice S&P 500, en hausse de 11% depuis le 1er janvier, affiche une valorisation très supérieure à sa moyenne historique de l'ordre de 15, selon les données FactSet (et 2 fois la moyenne historique de 18 sur le Shiller).

Certains stratèges mettent également en lumière les craintes persistantes qui subsistent autour de l'évolution de la pandémie, avec des situations critiques dans certains pays (Inde, Argentine) et l'apparition de nouveaux variants.

A Paris, les valeurs bancaires souffrent avec -3% sur BNP-Paribas, -2,7% sur Sté Générale mais c'est Atos (-6,6%) qui ferme la marche: le chiffre d'affaires d'Atos a atteint 2 692 millions d'euros au premier trimestre 2021, en baisse de -1,9% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020 (-3,9% en organique).

Le Groupe confirme ses objectifs: chiffre d'affaires à taux de change constants : +3,5% à 4,0%, taux de marge opérationnelle : amélioration de +40 à +80 points de base par rapport à 2020..

Le chiffre d'affaires consolidé de Danone (-2,3%) s'établit à 5,7 milliards d'euros au premier trimestre 2021, en baisse de -3,3%, en données comparables, soit un recul de -3,7% en volume et une hausse de +0,3% en valeur. En données publiées, le chiffre d'affaires diminue de -9,4%, essentiellement en raison d'effets de change négatifs (-7,0%).

Le chiffre d'affaires économique de Plastic Omnium s'établit à 2 157 millions d'euros au 1er trimestre de l'année 2021, en croissance de 4,8 % à changes constants. ' Il est tiré par l'activité de Plastic Omnium Modules, en hausse de 12,5 % à changes constants ' indique le groupe.

Engie a signé un contrat pour la cession de sa participation de 60,5% dans le capital d'Engie EPS avec la société taïwanaise TCC. L'opération a été réalisée au prix de 17,10 euros par action, ce qui correspond à un prix total de 132 millions d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.21%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer