1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : plafonne sous 5.500, W-Street espère signe de la FED
Cercle Finance09/10/2019 à 18:00

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,78%) bute de nouveau in extremis sur les 5.500 (clôture à 5.499).

L'Euro-Stoxx50 affiche un gain de +0,8% à 3.460 qui reflète assez fidèlement la progression des indices US au bout de 2 heures et demi de cotations avec +0,7% pour le Dow Jones, +0,9% pour le S&P500 et +1% pour le Nasdaq qui refranchit les 7.900Pts (il avait perdu -1,6% la veille).

Le VIX se détend de 6% vers 19 et s'éloigne un peu de la zone de tension qui s'exacerbe au-delà des 20%.

Le point d'orgue de cette journée sera la publication ce soir (à 20H) des 'minutes' (compte-rendu) de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

Le calendrier des statistiques était bien maigre ce mercredi: après une hausse de +0,2% le mois précédent, les stocks des grossistes ont de nouveau augmenté de +0,2% en août aux Etats-Unis, selon le Département du Commerce... mais cela reste de moitié inférieur au consensus de +0,4%

De leur côté, les ventes des grossistes sont restées stables. Au rythme actuel des ventes, il faut compter 1,36 mois pour que les grossistes parviennent à écouler leurs stocks, contre 1,28 mois en août 2018.

Les propositions de nouveaux emplois ont ralenti à 7,05 millions après 7,17 millions en juillet, ce qui reste supérieur au nombre officiel (et complètement fictif) de 5,8 millions de chômeurs (qui sont 8% de moins depuis le début de l'année).

Les marchés semblent par ailleurs s'accrocher à des rumeurs d'un accord partiel sur les importations de produits agricole: Bloomberg les relaie en cette veille de venue des négociateurs chinois à Washington, alors que cela se présentait mal puisque les USA viennent d'inscrire 28 entités chinoises sur leur 'liste noire' US.

De plus, des personnalités du gouvernement chinois pourraient se voir interdites de visa pour entrer sur le sol américain.

Sur le plan des valeurs, Alstom annonce avoir réalisé, le 8 octobre, une émission d'eurobonds seniors non-garantis pour un montant total de 700 millions d'euros. Le livre d'ordres a été sursouscrit plus de trois fois.

Des difficultés opérationnelles dans le démarrage de la nouvelle usine de Greer conduisent Plastic Omnium à revoir à la baisse ses prévisions pour 2019, d'où une lourde chute de -8,9% sous 21E : sa marge opérationnelle est désormais attendue autour de 6% du CA.

En début d'été, Plastic Omnium anticipait déjà 'un résultat opérationnel en légère baisse en comparaison des 610 millions d'euros réalisés en 2018.'

Nouvel abaissement mardi soir et avertissement que la marge d'exploitation continuera probablement de se dégrader durant la seconde partie de l'année.

Bref, les 562 millions d'euros de résultat opérationnel anticipés pour 2019 par le consensus FactSet en date du 6 octobre ne sont plus d'actualité. Cette estimation moyenne des analystes sera révisée en baisse dans les semaines qui viennent, probablement un peu au-dessus de 500 millions d'euros. Et la prévision de bénéfice par action pour 2019 (2,39 euros actuellement) suivra le même chemin.

La chute de Plastic Omnium semble faire les affaires de Valeo qui reprend +2,5%.

Essilor a fini leader du CAC40 avec +2,9% devant Schneider avec +2,7%.

Bourbon a demandé une suspension de cotations le temps d'étudier de nouvelles offres dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire: les administrateurs judiciaires ont été saisis d'une offre de reprise faite par une société détenue par des banques françaises, portant sur ses actifs et activités.

La direction de Renault (+0,2%) devrait proposer au prochain conseil d'administration le 18 octobre prochain de remplacer Thierry Bolloré au poste de Directeur générale indique ce matin Le Figaro. Ce changement à la tête de Renault aurait l'accord de l'Etats Français selon le quotidien.

EDF annonce qu'au vu de cette stratégie de reprise des soudures de traversées, son conseil d'administration a approuvé la poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville. Dans ce contexte, il est amené à en ajuster le calendrier et l'estimation du coût de construction.

Le calendrier prévisionnel de mise en oeuvre du scénario privilégié de reprise des soudures conduit à prévoir une date de chargement du combustible à fin 2022 et à ré-estimer le coût de construction à 12,4 milliards d'euros soit une augmentation de 1,5 milliard.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.65%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer