Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : peu de changement après les statistiques US
Cercle Finance25/02/2021 à 15:51

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste proche du niveau des 5820Pts alors que Wall Street débute la séance en léger repli après avoir retrouvé sa vélocité haussière hier, renouant avec une dynamique favorable qui lui permet de continuer à enchaîner records sur records. L'indice CAC 40 avance désormais de 0,3% à 5817 points.

Lors de sa seconde journée d'audition devant les parlementaires américaines, Jerome Powell, le président de la Fed, a en effet tenté de rassurer les investisseurs concernant le niveau de l'inflation.

Le patron de la Réserve fédérale - qui avait évoqué l'année 2022 pour un test de l'objectif des 2% - a préféré temporiser hier en fournissant un délai de trois ans, donc jusque fin 2023, pour un retour de l'inflation.

Si un mouvement de correction reste possible après ces nouveaux plus hauts, les analystes considèrent que l'aventure haussière n'est pas terminée au vu du ratio vertigineux de 13 séances de hausse sur 15 depuis affiché depuis le 1er février par l'indice.

Plus globalement, les marchés d'actions semblent de nouveau faire le pari d'une réouverture de l'économie d'ici l'été, les dernières données autour du vaccin Pfizer/BioNTech ayant montré un taux d'efficacité de 94% en Israël.

Autre élément positif, la FDA devrait autoriser demain le projet de vaccin développé par Johnson & Johnson et ajouter un nouvel outil à l'arsenal sanitaire censé permettre un retour à la normale dans les mois qui viennent.

Parallèlement, les investisseurs ont pris connaissance cet après-midi de plusieurs statistiques aux Etats-Unis.

L'économie américaine a augmenté de 4,1% au quatrième trimestre 2020 en rythme annualisé, d'après la seconde estimation du produit intérieur brut (PIB) du Département du Commerce.

Après une hausse séquentielle de 1,2% en décembre 2020 (+0,2% en estimation initiale), les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont grimpé de 3,4% en janvier.

En France, les intervenants de marché ont pris connaissance des dernières données relatives à la confiance des consommateurs. En février 2021, elle est quasi stable, au vu de l'indice synthétique de l'Insee qui perd un point à 91, et demeure ainsi sous sa moyenne de longue période.

Du coté des valeurs, AXA publie un résultat net en baisse de 18% à 3,16 milliards d'euros et un résultat opérationnel en recul de 34% à 4,26 milliards au titre de 2020, pour un chiffre d'affaires en diminution de 7% à 96,7 milliards (-1% à changes constants).

Safran dévoile, au titre de 2020 et en ajusté, un résultat net part du groupe en chute de 68,3% à 844 millions d'euros et une marge opérationnelle courante de 10,2% (-5,3 points) pour un chiffre d'affaires de 16,5 milliards, en repli de 33% (-32,5% en organique).

Le groupe de services collectifs Veolia publie un résultat net part du groupe de 89 millions d'euros pour 2020, contre 625 millions en 2019, et un EBITDA de 3,64 milliards (-8% à change constant) pour un chiffre d'affaires de 26 milliards (-2,9% à change constant).

Enfin, Getlink fait part d'une perte nette part du groupe de 113 millions d'euros au titre de l'année écoulée, pour un EBITDA à 328 millions et un chiffre d'affaires de 816 millions, en contractions respectives de 41% et 24% à taux de changes constants.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.36%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer