1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : perd un peu pied en fin de séance avec baril à +11%
Cercle Finance16/09/2019 à 18:22

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a tenu, et tenu durant plus de 7 heures (dérive latérale sur fond de volatilité quasi nulle) autour d'un cours pivot de 5.620Pts, avant de décrocher brutalement au moment du 'fixing', dédant 0,2% supplémentaires pour finir au plus bas du jour, à 5.602Pts, en repli de -0,94%.

Wall Street s'est également alourdi en fin d'après-midi (autour de -0,5 à -0,6%) alors que les principaux indices US ne perdaient pas plus de 0,2 à 0,3% en moyenne entre 15H30 et 17H00.

Des écarts parfaitement anodins après les événements du weekend en Arabie Saoudite : attaque de drones contre le complexe pétrolier d'Abkaik, 6% de la production mondiale manquante.

Mais l'ambiance s'est assombrie après 17H, alors que le baril se remettait à grimper de +11 et même +12% à New york avec un WTI à plus de 61$ (son zénith de l'été) et un 'Brent' à 67,5$ à Londres.

Une telle hausse est de nature à bouleverser certaines anticipations relative à l'inflation, les coûts de production, le pouvoir d'achat des ménages (les prix des carburants pourraient grimper rapidement à la pompe en France).

L'Euro-Stoxx cède également -0,9% vers 3.519 dans des échanges qui se déroulent dans le calme.

Sur son compte Twitter, le président américain Donald Trump a indiqué ce dimanche qu'il avait l'intention d'autoriser l'accès aux réserves stratégiques américaines de pétrole, l'Arabie Saoudite en fera autant.

Le président Donald Trump ne reprend pas les accusations de Mike Pompeo à l'encontre de l'Iran (faute de preuves formelles) et se montre d'ailleurs très prudent : il attend 'des nouvelles' de la part de l'Arabie saoudite et son avis quant à la suite à donner aux attaques dont Saudi Aramco a été victime (son introduction en bourse est officiellement remise en cause).

'Cette incertitude accrue sur le front du pétrole vient s'ajouter à la liste déjà longue des inquiétudes pesant sur l'économie mondiale et ne fait qu'accentuer la pression baissière que nous connaissions déjà', estiment les équipes de Danske Bank.

Le marché devrait également rester prudent en amont des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed entamera ses débats demain, mais ne présentera ses conclusions que mercredi soir.

Si une nouvelle baisse de taux semble largement anticipée, les investisseurs voudront en savoir plus sur la feuille de route que compte adopter l'institution dans les prochains mois.

'Nous n'attendons pas forcément d'engagements concernant de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire', prévient Danske Bank. 'Cela pourrait constituer une déception pour le marché', estime la banque danoise.

Le chiffre du jour, c'était l'indice d'activité 'Empire State' de la Fed de New York: il se dégrade de -2,8Pts à +2, après +4,8 en août alors que le consensus anticipait une quasi stabilité.

Du coté des valeurs, le titre Total avance de +2,5% et soutient le CAC40, avec l'appui de Technip et ses +4,6% de gain (ça retombe un peu).

Symétriquement, LVMH rechute de -3,9%, Airbus de près de -3,3%, Hermès de -2,8%.

Sanofi et Abbott annoncent une association pour intégrer les technologies de mesure de la glycémie et d'administration d'insuline afin de transformer la prise en charge du diabète.

Le titre Casino finit en repli de plus de 2% à la Bourse de Paris. Oddo a abaissé sa recommandation sur la valeur passant de Achat à Neutre. L'objectif de cours est fixé à 44 E. ' Nous prenons nos bénéfices sur la hausse récente (+60% depuis notre recommandation d'achat) '.

Suite à un roadshow au Canada, Oddo réitère son opinion Achat sur la valeur STMicro, avec un objectif de cours relevé de 21 E à 23 E.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.05%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer