Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC40: nouveau repli avant une salve d'indicateurs
information fournie par Cercle Finance29/09/2022 à 10:58

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute la séance en repli jeudi matin dans l'attente d'une nouvelle salve d'indicateurs économiques susceptibles d'influencer les prochaines décisions de politique monétaire, à commencer par les derniers chiffres de l'inflation des deux côtés de l'Atlantique. L'indice CAC40 recule de 1,5% vers 5680 points.

Après avoir cédé jusqu'à 1,6% hier matin, le marché parisien était parvenu à effacer ses pertes mercredi et à repasser dans le vert en toute fin de séance.

Bien que modeste (+0,2% à 5765 points), ce redressement inespéré a le mérite d'interrompre temporairement le souffle baissier qui était à l'oeuvre depuis près de deux semaines, et qui s'est soldé par une perte de près de 10%.

Les investisseurs attendent avec fébrilité les dernières données sur l'inflation, qui pourraient favoriser une accalmie sur les places boursières ou au contraire provoquer un nouvel accès de volatilité.

L'indice préliminaire des prix en Allemagne pour le mois de septembre, attendu à 14h00, pourrait bien susciter de nouvelles turbulences s'il devait ressortir au-dessus des attentes.

Les analystes redoutent une nouvelle envolée des prix à la consommation vers 10% sur le mois en cours après la fin du rabais sur les prix à la pompe et les tarifs de train.

Les investisseurs décortiqueront un peu plus tard les chiffres de la troisième estimation du PIB américain de deuxième trimestre, qui s'accompagneront de l'indice PCE 'core' hors alimentation et énergie, la mesure privilégiée de l'inflation de la Fed.

Là encore, un chiffre au-dessus du consensus ajouterait une incertitude supplémentaire tandis qu'un chiffre inférieur meilleur que prévu pourrait faire retomber les rendements et profiter aux actions.

Les marchés d'actions sont devenus hautement sensibles au thème de l'inflation depuis la récente flambée des prix, qui a conduit les grandes banques centrales à refermer brusquement le robinet monétaire.

Cette dynamique a entraîné une vive remontée des rendements des obligations souveraines aux Etats-Unis et en Europe, où les taux longs évoluent désormais à des plus hauts depuis la crise financière.

Faute d'éléments de réponse clairs à la question qui obnubile désormais les investisseurs, rien ne dit que la situation va s'améliorer à brève échéance.

Du coté des valeurs, Accor a relevé son objectif d'EBE pour l'exercice 2022, désormais attendu entre 610 et 640 millions d'euros. Pour mémoire, il visait jusqu'ici un résultat annuel de plus de 550 millions d'euros.

Le groupe hôtelier indique qu'il prévoit, pour son activité de services aux propriétaires qui comprend notamment les ventes, le marketing, la distribution et la fidélisation, de revenir à un excédent brut d'exploitation (EBE) à l'équilibre au second semestre 2022.

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® de Sanofi (dupilumab) pour le traitement du prurigo nodulaire de l'adulte. Dupixent devient le premier et le seul médicament indiqué expressément pour le traitement du prurigo nodulaire aux États-Unis.

Renault Group tiendra un Capital Market Day le mardi 8 novembre 2022. A cette occasion, Luca de Meo, CEO de Renault Group et Thierry Piéton, CFO de Renault Group, présenteront une mise à jour de la stratégie du groupe et des objectifs financiers moyen-terme du plan Renaulution.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.20%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.