Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CAC 40

5 398.32 Pts
-0.35% 
Ouverture théorique 5416.84

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 409.67

  • clôture veille

    5 417.07

  • + haut

    5 424.37

  • + bas

    5 342.30

  • +haut 12 derniers mois

    5 657.44

  • +bas 12 derniers mois

    4 995.07

  • volume

    1 584

  • dernier échange

    20.07.18 / 18:05:04

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CAC 40

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CAC 40 à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

CAC40: moins audacieux qu'en matinée, le $ sous les 1,249/E

Cercle Finance15/02/2018 à 17:59

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris poursuit son rebond mais la seconde partie de séance fut plus 'laborieuse' : le CAC40 qui s'était hissé jusque vers 5.255 (+1,7%) réduit son avance en clôture à 5.222, soit +1,1%.

L'Euro-Stoxx50 voit également son avance fondre de près de deux tiers à moins de 0,58%, vers 3.389Pts (contre plus de 3.413 ce matin) alors que Francfort a effectué une incursion dans le rouge (à 12.345Pts).

La surperformance de la bourse de Paris s'explique d'abord par les +10,3% d'Airbus, les +3,4% de Schneider, les +2,4% d'Air Liquide.

A Wall Street, le Dow Jones a également réduit son avance de 2/3 (de +0,8% vers +0,25% environ) et retombe sous les 25.000... mais une 5ème séance de hausse semble se profiler.

Le Nasdaq gagne +0,5% à 7.180, ainsi, 60% des pertes de début février ont été récupérées.

Concernant les indicateurs, le PPI (indice des prix à la production) a augmenté de 0,4% aux Etats-Unis le mois dernier.

Selon le Département du Travail, hors éléments volatils que sont l'alimentation, l'énergie et les services commerciaux, le 'core rate' crû de 0,4% en rythme séquentiel en janvier, dépassant ainsi le consensus de marché.

L'indice 'Philly Fed' surprend les expertes avec un bond de +3,6Pts à 25,8 contre 22,2 en janvier (contre 21,1 anticipé).

Le sous-indice des nouvelles commandes a bondi à 24,5 contre

10,1 en janvier et surtout, la jauge de l'emploi s'envole vers 25,2 contre 16,8 le mois et enfin, le sous-indice des prix payés grimpe de 32,9 à 45.

Toujours aux Etats Unis, la production industrielle a baissé de 0,1% en janvier, après une progression de +0,4% (révisé de +0,9%) en décembre, déjouant le consensus des économistes à +0,2%

Ce dernier chiffre provoque enfin une détente sur l'obligataire, avec un '10 ans' à 2,885% contre 2,94% au plus haut, nouveau zénith annuel établi ce midi mais également une rechute de -0,3% du Dollar vers 1,2490/E (et 1,2510 au plus bas, alors qu'il affichait 1,23/E la veille à la même heure).

La balance commerciale de la zone euro, en données corrigées des variations saisonnières, s'est établie à +23,8 milliards d'euros en décembre 2017, en hausse par rapport à novembre (+22 milliards), d'après Eurostat.

Enfin, sur le front des valeurs, Airbus Group s'envole de 10% sur fond de comptes annuels solides avec un bénéfice par action (BPA) triplé à 3,71 euros, en sus d'une hausse de 11% du dividende à 1,5 euro au titre de l'année close.

Schneider Electric grimpe de son côté de 3,4% à la faveur de l'annonce avant Bourse d'un résultat net record de 2,15 milliards d'euros en 2017, en hausse de 23%, et d'un EBITA ajusté à 3,65 milliards d'euros en hausse organique de 9%.

L'Air Liquide prend 2,4% grâce à un résultat net 2,2MdsE, en hausse de 19,3%, et une marge opérationnelle de 16,5%.

Capgemini (+2,3%) est également bien orienté après ses comptes 2017, marqués par une marge opérationnelle en progression de 20 points de base à 11,7% du chiffre d'affaires, en ligne avec les objectifs de l'année, assortis de perspectives encourageantes.

Plastic Omnium prend +2,3% grâce a un bénéfice net de 425,2MnsE pour son exercice 2017, en croissance de 36,2%. Sa marge opérationnelle grimpe de 14,9% à 641MnsE.

Enfin, sur le SBF 120, Ipsen engrange 5,4%, consécutivement à l'annonce d'un résultat net des activités dilué par action en augmentation de 37% en 2017 à 4,36 euros, avec de surcroît une marge opérationnelle des activités améliorée de 3,4 points à 26,4% des ventes.

Valeurs associées

-0.35%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.