Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CAC 40

5 589.67Pts
+0.43% 

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 576.65

  • clôture veille

    5 565.85

  • + haut

    5 598.65

  • + bas

    5 566.62

  • +haut 12 derniers mois

    5 657.44

  • +bas 12 derniers mois

    4 995.07

  • volume

    973

  • dernier échange

    24.05.18 / 12:58:15

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter CAC 40 à mes listes

    Fermer

CAC40: lourde correction, causes diffuses, l'Euro à 1,165/$.

Cercle Finance09/11/2017 à 18:10

(CercleFinance.com) - Les indices boursiers enregistrent leur plus lourde consolidation depuis le 11 août, voir le 18 juillet pour l'Eurostoxx-600.

Les dégagements s'accompagnent d'un gonflement des volumes avec 4,5MdsE échangés sur le CAC40 passé de +0,1% à 5.480 vers 11H à 5.408 en clôture et 5.401 au plus bas.

L'euro-Stoxx50 recule de plus de 1,15% à 3.612 dans le sillage de Francfort qui lâche -1,5% (l'Allemagne a généré un excédent commercial de 21,8 milliards d'euros en septembre 2017, à comparer à 21,3 milliards le mois précédent... mais ce chiffre est sans effet sur les indices boursiers).

Ce qui indispose les marchés, en l'absence d'actualités macroéconomiques majeures, c'est peut-être les niveaux de valorisation, peut-être les risques géopolitiques au Proche-Orient (affrontement indirect Arabie/Iran au Yémen et au Liban), peut être quelques résultats décevant et enfin cet avertissement de Benoît Coeuré qui rappelle que les 'QE' ne doivent pas être un instrument de politique monétaire permanent (les taux se tendent sur les OAT et les Bunds ce jeudi).

Par ailleurs, les chiffres hebdomadaires du chômage se dégradent: le Département américain du Travail a dénombré 239.000 nouveaux demandeurs d'indemnités au titre de la semaine close le 4 novembre, soit une augmentation de 10.000 par rapport à la semaine précédente.

Les stocks des entreprises ont progressé de +0,3%, une 'stat' passée totalement inaperçue dans un contexte d'ébauche de ventes de précaution.

Wall Street pourrait se saisir de ce prétexte pour consolider après 7 séances de hausse consécutives (et autant de records absolus) sur le Dow Jones (et 6 sur le 'S&P500').

Le Dow Jones et le S&P500 cèdent -0,75%, le Nasdaq Composite 1%, ce qui efface l'intégralité des gains du début de la semaine.

En ce qui concerne le CAC40, les analystes techniques conseillent de surveiller la zone des 5.415 points (testée en ce moment même), susceptible selon eux d'entraîner une réelle correction du marché.

L'un des paradoxes du jour, c'est la tension des taux sur les dettes de l'eurozone alors que l'aversion au risque représenté par les actions aurait dû générer un 'flight to quality' propice à la détente des rendements.

Mieux rémunéré, l'euro reprend 0,5% face au dollar à 1,1650. Le baril de WTI progresse symétriquement de +0,5% à 57,15$ sur le NYMEX.

Enfin, sur le front microéconomique, Engie prend plus de 0,6% au lendemain de la publication de comptes 9 mois solides, avec notamment un Ebitda en hausse de 3,8% en organique à 6,6 milliards d'euros. L'énergéticien a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels et continue de facto de viser un bénéfice net récurrent part du groupe entre 2,4 et 2,6 milliards d'euros - attendu en milieu de fourchette -, un objectif qui repose sur une fourchette indicative d'Ebitda de 9,3 à 9,9 milliards.

Engie a par ailleurs conclu un accord avec Total en vue de la cession de ses activités 'midstream' et 'upstream'. Le géant pétrolier déboursera 1,49 milliard de dollars dans le cadre de cette opération et des compléments de prix pouvant aller jusqu'à 550 millions de dollars seraient versés par Total en cas d'amélioration des marchés pétroliers dans les prochaines années.

Air France-KLM perd -4,4% malgré l'annonce que le nombre de passagers transportés en octobre a augmenté de 5,4% ( stable sur l'Asie et en recul sur la région Caraïbes-Océan Indien); Lagardère (+0,5%) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 2,2% pour le T3 et confirme sa prévision de croissance dans une fourchette de 5% à 8% d'ici fin 2017.

L'action Bourbon lâche 4,2% sur fond de repli de 12,7% (-9,2% à taux constant) du chiffre d'affaires en séquentiel au troisième trimestre, la faute à une activité ralentie et à une pression forte sur les tarifs malgré quelques signaux positifs.

Europcar dévisse de -10% alors que sa dynamique de croissance se dégrade, surtout au Royaume Uni.

Valeurs associées

+0.43%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.