Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC40: littéralement figé depuis 6H1/2, malgré PPI allemand
information fournie par Cercle Finance21/11/2022 à 15:45

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris entame le terme de décembre (séance des '3 sorcières' ce vendredi 18) en mode 'camisole algorithmique' avec un CAC40 qui ne va nulle part en stagne au sein d'un étroit canal horizontal 6.625/6.635.
L'Euro-Stoxx50 n'est pas plus inspiré avec -0,3%... et c'est le score affiché par le S&P500 à la reprise (variation nulle pour le Dow Jones).

Cette semaine sera ponctuée, jeudi, par Thanksgiving aux Etats-Unis, une période traditionnellement calme sur les marchés.

Les rendements obligataires se détendent un peu grâce à la rechute du pétrole de 98 vers 87$ et les marchés d'actions sont en mode rebond depuis 7 semaines consécutives (mais les Bunds et les OAT n'ont en réalité pas bougé dans l'intervalle, et en tout cas, sont même un peu moins bien que le 3 octobre dernier).

'Alors que l'on approche de Thanksgiving et de la fin de l'année, la question est de savoir si tout va se limiter à une réduction des positions - qui pourrait se manifester de nombreuses manières - ou si la peur de manquer le train de la hausse (le 'FOMO' a t'il encore un sens après +20% repris ?) peut pousser davantage d'investisseurs à déployer leur trésorerie, ce qui pourrait maintenir les tendance à l'oeuvre', s'interrogent les équipes de BofA.

Problème, les hauts responsables de la Fed ont récemment multiplié les déclarations ne laissant guère de place au doute quant à la poursuite des tours de vis monétaires.

Les investisseurs, qui restent à la recherche de catalyseurs pour poursuivre le récent redressement, garderont donc un oeil sur les statistiques, même si elles s'annoncent peu nombreuses en cette semaine allégée.
Ce matin, les prix à la production allemands ont accusé une baisse inattendue de -4,2% en Allemagne au mois d'octobre, leur première diminution en 2 ans et demi, sous l'effet du net recul des prix de l'énergie.

Destatis attribue ce repli à la chute de 10,4% des prix de l'énergie d'un mois sur l'autre, essentiellement due à la diminution des coûts de l'électricité et du gaz naturel.

Sur un an, la hausse de l'indice PPI ressort à 34,5%, ce qui marque une nette modération par rapport aux gains de 45,8% respectivement enregistrés au cours des mois d'août et septembre.
Les rendements se détendent avec -5Pts de base sur nos OAT à 2,435% et sur les Binds à 1,968%, les BTP italiens effacent -2Pts à 3,867%... et les T-Bonds US -4Pts à 3,778%.
La séance de mercredi sera marquée par la parution des derniers indices d'activité PMI en Europe, des commandes de biens durables et de la confiance des consommateurs du Michigan aux Etats-Unis.

Les acteurs de marché espèrent par ailleurs que la journée de 'Black Friday', au lendemain de la fête de Thanksgiving, attirera de nombreux clients dans les magasins et rassurera quant à la bonne résistance de la consommation américaine.

Dans l'actualité des sociétés, Vallourec (-7%) affiche au titre du troisième trimestre 2022, un résultat net part du groupe positif de six millions d'euros, contre une perte de sept millions sur la même période en 2021, ainsi qu'un RBE (résultat brut d'exploitation) en hausse de 55% 198 millions d'euros. Son chiffre d'affaires a augmenté de 53,6% à 1,28 milliard d'euros.

De plus, Vallourec annonce que la direction de sa filiale Vallourec Deutschland et les représentants du personnel ont trouvé un accord dans le cadre de l'arrêt des activités en Allemagne, et ont signé un plan social ainsi que la convention collective correspondante.

Sopra Steria annonce avoir signé un contrat d'acquisition en vue d'acquérir l'intégralité des actions CS Group détenues par Yazid Sabeg, Eric Blanc-Garin et leur holding commune Duna & Cie, représentant environ 29,73% du capital, pour un prix de 11,50 euros par action.

Airbus fait part de la réalisation, avec la Royal Air Force (RAF) et d'autres partenaires tels que le motoriste Rolls-Royce, du premier vol au monde utilisant du carburant d'aviation 100% durable (SAF) à l'aide d'un avion militaire en service.

Enfin, EDF annonce que son conseil d'administration, qui s'est réuni le 18 novembre, a décidé de coopter Luc Rémont en qualité d'administrateur, en vue de sa nomination en qualité de président-directeur général.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.21%

1 commentaire

  • 21 novembre16:26

    la bulle est prête a éclatée, comme celle de l immobilier, ou de la dette française, le FMI vient de nous rappeler a l ordre.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.