Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

CAC40 : les acheteurs dominent, Wall-Street rebondit de +1%
information fournie par Cercle Finance20/07/2021 à 16:35

(CercleFinance.com) - Dernière minute, la capsule et la fusée récupérable 'Blue Origin' emportant Jeff Bezos viennent de se poser, après 1H de vol exactement.

Le vol s'est déroulé sans incident, la mission est un succès.

La Bourse de Paris reprend +1% à 6.360 (et double ses gains en 1 heure) ce qui reste bien modeste au lendemain de sa pire séance de l'année. L'indice CAC40 pourrait renouer avec ses +1,2% initiaux grâce à Wall Street et au Dow Jones qui gagne +1,4% dans le sillage d'IBM avec +5%.

Le CAC ne parvient pas à renouer avec l'ex-support majeur des 6.400 points, l'Euro-Stoxx50 affiche un rebond encore plus poussif de +0,6% à 3.956.

A Wall Street, le S&P500 progresse de +1%, le Nasdaq grappille +0,4%.

La dernière heure de cotations avait permis de sauver les meubles lundi soir, même si la journée reste l'une des plus mauvaises de l'exercice 2021 avec un indice Dow Jones qui cédait plus de 2% au coup de cloche final.

Côté 'chiffres' pas de réaction à celui des mises en chantier de logements neufs : elles ont augmenté de 6,3% en données corrigées des variations saisonnières le mois dernier aux États-Unis, à 1.643.000 en rythme annualisé, un niveau sensiblement supérieur au consensus.

Le Département du Commerce a également publié les demandes de permis de construire de logements, censé préfigurer les mises en chantier futures: elles se contractent de 5,1% à 1.598.000 en juin au lieu d'une progression de +1% vers 1,7 million.

Côté matières premières, le pétrole se stabilise vers 66,7$ sur le NYMEX après un effondrement de plus de -15% en 48H (en fait, par rapport aux 76$ de vendredi midi compte tenu du weekend).

Ce trou d'air - qui efface tous ses gains depuis le 24 mai dernier - a été provoqué par l'accord trouvé par l'OPEP+ ce dimanche, mais aussi par les doutes entourant la vigueur de la reprise avec la remontée des cas de contaminations au Covid.

Le corollaire de ce soudain retour de l'aversion pour le risque est la nette décrue des taux: elle se poursuit d'ailleurs ce mardi avec des T-Bonds américains qui se détendent sous 1,1600%, au plus bas depuis fin janvier.

Ceci 'retrace' pratiquement 50% de la hausse entre 0,50 et 1,78%.

Le Dollar n'en souffre pas et continue de gagner du terrain : +0,2% vers 1,178 face à l'Euro.

Parallèlement, le sentiment de marché reste influencé par les publications de résultats, IBM (+5%) ayant dévoilé hier soir des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

A Paris, Alstom s'impose comme leader du CAC40 avec +3,3% (devant Safran à +2,8%), après avoir enregistré au cours du premier trimestre 2021-22 (du 1er avril au 30 juin), un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros, comparé à 2,79 milliards sur la même période 2020-21 proforma, impactée par la pandémie du Covid-19. Avec 6,4 milliards d'euros de commandes, le ratio 'commandes sur chiffre d'affaires' ressort à 1,74. Le carnet de commandes au 30 juin 2021 a ainsi atteint 76,8 milliards d'euros.

LVMH devient actionnaire majoritaire de Off-White LLC, propriétaire de la marque Off-White, avec une participation de 60%, Virgil Abloh demeurant directeur de création de la marque qu'il a fondée en 2013. Cet accord prévoit de s'appuyer sur l'expertise de LVMH pour lancer ensemble de nouvelles marques, mais également développer des partenariats avec des marques existantes dans différents secteurs, au-delà de celui de la mode.

Thales présente aujourd'hui sa dernière innovation, une carte de paiement dans laquelle sont enregistrées les données biométriques de l'empreinte digitale de l'utilisateur. Cette empreinte est ensuite utilisée afin d'authentifier localement le porteur au moment du paiement sans contact, explique Thales. Ainsi, en cas de perte ou de vol, la carte devient totalement inutilisable sans l'empreinte digitale de son propriétaire.

Schneider Electric va déposer un projet d'offre publique d'achat simplifiée (OPAS) en numéraire sur les actions IGE+XAO qu'elle ne détient pas, soit environ 31,9% du capital social, au prix de 260 euros par action. Schneider Electric a également l'intention de mettre en oeuvre une procédure de retrait obligatoire sur IGE+XAO.

Dernière minute, la fusée 'Blue Origin' emportant Jeff Bezos vient de décoller, après 1Mn, le vol se déroule sans incident

Valeurs associées

Euronext Paris +1.18%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.