Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC40: le test des 5.650 est concluant, + forte détente taux
information fournie par Cercle Finance28/09/2022 à 17:09

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris revient à l'équilibre dans le sillage de Wall Street (+1%), effaçant perte matinale en mode 'sell-off'(-1,6% vers 5.650).
Le CAC va tenter d'échapper à une cinquième séance de baisse consécutive de mercredi et une 11ème sur une série de 12 (depuis le test des 6.360 du 13 septembre).
L'indice se redresse au contact de l'ex-plancher et support annuel des 5.750/5.760).
'Graphiquement, l'indice CAC40 doit rapidement sortir de la zone des 5750/5780 points pour alimenter et donner l'espoir d'un premier rebond technique', estiment les chartistes de Kiplink.

L'Euro-Stoxx50 repasse dans le vert alors que Francfort se redresse un peu (+0,2%).
Wall Street donne le tempo: le Dow Jones et le S&P500 gagnent +1% et effacent les pertes de la veille, le Nasdaq prend +0,9%, freiné par Apple qui lâche -3,4%: le Dow Jones avait cédé 0,4%, le S&P 500 -0,2% et le Nasdaq Composite a sauvé les meubles en grappillant 0,2%.

Cette évolution est rassurante alors que les places asiatiques ont lourdement chuté ce matin, Tokyo perdant -1,5%, Shanghai -1,6%, Hong-Kong -3,4%, Séoul -3,6%.

Les inquiétudes liées à la santé de l'économie et à l'évolution de la politique monétaire favorisant toujours l'aversion au risque.

Les inquiétudes liées au durcissement monétaire opéré par les grandes banques centrales, à la remontée des taux réels et au ralentissement de la croissance continuent d'alimenter la nervosité du marché.

Cette nouvelle journée s'annonce relativement pauvre en statistiques mais un chiffre 'affreux' a été publié ce matin en Allemagne: la confiance des consommateurs germaniques chute vers -42,5 en octobre. La composante des attentes de revenu a plongé de 22,4 points pour atteindre un niveau record de -67,7 (pire que durant la crise Covid), ce qui implique un risque de contraction des dépenses de consommation.

L'aversion pour le risque a permis au dollar d'établir ce matin un nouveau record, avec un gain qui dépasse désormais les 15% cette année.

Mais après 48H de chute libre, l'Euro se réveille et reprend 0,4% vers 0,9630 après avoir inscrit ce matin un plancher de 20 ans à 0,9540 face au billet vert.

Aux Etats Unis, le rendement des Treasuries à dix ans qui culminait au-dessus des 4,00% (au plus depuis l'automne 2008) fait machine arrière et recède -17Pts en quelques heures vers 3,790%, nos OAT et les Bunds semblent enfin plafonner avec des écarts de rendement de -10Pts à respectivement 2,76 et 2,16%.
En Italie, c'est encore plus spectaculaire avec une décrue de 4,92 vers 4,60% (et -17Pts par à rapport la clôture de la veille).
Les Gilts britanniques se détendent de -45Pts de base vers 4,06% après l'intervention de la BoE qui intervient pour soutenir les 'obligations longues' et donc la Livre, tombée ce matin à un plus bas historique de 1,053 face au $, avec des Gilts à 4,50%, entrainant des pertes colossales pour certains fonds de retraite.

Le baril de Brent reprend néanmoins 2% à 87$ et le brut léger américain 3,2% à 80,8$ sur le NYMEX.

Du coté des valeurs, la décrue des taux pèse sur les valeurs bancaires avec -5% sur Sté Générale et -4% sur BNP-Paribas.
Saint-Gobain et le fabricant solaire Megasol, leader européen des modules solaires intégrés aux bâtiments (BIPV), annoncent la conclusion d'un partenariat stratégique.

Dans le cadre de ce partenariat, Saint-Gobain a acquis une participation minoritaire dans l'activité de Megasol dédiée au développement et à la production de modules BIPV sur son site de Deitingen en Suisse.

Pernod Ricard annonce la création d'une nouvelle entité business. À partir du 2 novembre 2022, The Whisky Exchange, Drinks & Co et Bodeboca seront réunis dans cette nouvelle business-unit. Cette nouvelle entité sera rattachée à Alexandre Ricard et Nicolas Oudinot au poste de Directeur Général.

Nexity (-15%) organisait aujourd'hui une journée investisseurs pour présenter sa stratégie d'opérateur global d'immobilier sur la période 2022-2026. Le Groupe confirme sa ' guidance ' pour l'année 2022. Il vise 14% de part de marché en Immobilier résidentiel dans un marché attendu à 130.000 unités, plus de 4,6 MdsE de chiffre d'affaires et une marge courante opérationnelle autour de 8%.


Valeurs associées

Euronext Paris +0.09%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.