Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

CAC40 : lâche près de 1,5%, l'inflation préoccupe
information fournie par Cercle Finance18/06/2021 à 17:48

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris cède près de 1,5% à la fermeture, à 6569 points. Après une ascension qui l'a conduit au seuil record des 6700 points dans la matinée -un niveau inexploré depuis 2000- l'indice parisien a semblé pénalisé par l'absence de catalyseurs capables d'alimenter le mouvement haussier entamé il y a plusieurs semaines.

Ainsi, aux alentours de midi, le CAC 40 décrochait et confirmait la baisse générale des indices européens (Francfort et Londres lâchent respectivement 1,7 et 1,8%). Le rouge est également de mise outre-Atlantique, où le Nasdaq cède actuellement 0,9% et le Dow Jones plus de 1,3%.

Le CAC 40 est notamment impacté par la chute des valeurs bancaires, Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole lâchant chacune entre 3 et plus de 4%. Le 'décrochage' de l'indice parisien reste toutefois à relativiser: depuis le 1er janvier, son gain s'établit toujours à plus de 18%...

Malgré la prudence de la Réserve fédérale américaine - qui a révélé mercredi que les hausses des taux arriveraient plus vite que prévu - le marché parisien conserve techniquement sa tendance haussière dans l'immédiat.

'La marge baissière pour rendre inactive cette longue phase haussière, avec plus de 300 points sur le support d'inversion à 6300 points, laisse l'indice parisien à l'écart d'un changement de configuration brutal', estiment ainsi les analystes de Kiplink Finance.

Bon nombre de stratèges préviennent toutefois que certains doutes pourraient commencer à émerger au cours des prochaines semaines (remontée de l'inflation tensions sur les taux, effet de base défavorable au niveau macroéconomique,...), ce qui pourrait peser sur la dynamique à venir.

Interrogé ce matin sur CNBC, James Bullard, le président de la Fed de Saint-Louis, a évoqué le scénario d'un relèvement de taux directeurs dès 2022 au vu de la remontée spectaculaire de l'inflation.

S'il se range davantage du côté des 'faucons' que des 'colombes', James Bullard a surpris le marché en avançant encore le calendrier de hausses des taux, qui s'était déjà brutalement matérialisé cette semaine.

C'est désormais la perspective d'un resserrement monétaire - qui avait été quelque peu oublié par les investisseurs - qui se dessine à nouveau sur les marchés.

Du côté des valeurs, STMicroelectronics a annoncé que ses microcontrôleurs avaient été sélectionnés par le chinois Lierda en vue du développement d'un nouveau module bluetooth à faible consommation. Le fabricant de puces indique que le groupe hi-tech chinois a retenu sa plateforme STM32WB55 pour ce nouveau module.

Eurazeo annonce un investissement de 100 millions de dollars dans Neo4j, leader de la technologie de base de données graphe, dans le cadre d'un tour de table de 325 millions de dollars avec d'autres investisseurs. Il s'agit du premier investissement de l'équipe Growth d'Eurazeo aux États-Unis.

Danone annonce la signature d'un accord pour la cession de Vega, sa marque de produits nutritionnels d'origine végétale au Canada et aux Etats-Unis, aux fonds gérés par WM Partners. Il s'agit d'une société d'investissement privé américaine spécialisée dans l'industrie de la santé et du bien-être.

Aramis Group a annoncé le succès de son introduction en bourse sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Le montant des fonds levés par émission d'actions nouvelles s'élève à environ 250 ME, soit le montant visé par le groupe dans son communiqué du 26 mai dernier.

Oddo BHF réitère son opinion 'surperformance' sur Stellantis, titre qui demeure un 'top pick', avec un objectif de cours relevé de 18 à 23 euros, abordant l'Electrification Day à venir (08/07) avec confiance et estimant qu'il s'agira d'un catalyseur pour le titre.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.72%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.