1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

CAC40: la tempête commerciale se transforme en brise légère

Cercle Finance04/04/2018 à 18:19

(CercleFinance.com) - La séance s'achève sur une consolidation anodine de -0,2% à Paris ainsi que sur l'Euro-Stoxx50.

Les opérateurs ont semble t'il relativisé le risque d'emballement du cycle de sanctions/contre-sanctions entre les Etats Unis et la Chine.

L'alourdissement des marchés serait donc 'épidermique' et les opérateurs tentent de se convaincre que la raison finira par triompher et que le concours de bluff débouchera sur un compromis commercial qui satisfera les 2 parties.

Le CAC40 remonte de -1% vers -0,2% (5.142) et ne menace plus d'enfoncer le 5.100Pts, l'Euro-Stoxx50 (3.340) a également rebondi de façon opportune à proximité des 3.300Pts.

Les indices boursiers avaient dévissé ce matin vers 9H50 sur la divulgation par Pékin d'un train de sanctions douanières touchant cette fois 106 produits US, et en particulier le secteur auto, l'aéronautique, les producteurs de viande et de soja.

A mi-séance, Wall Street se comporte comme si de rien n'était: le Dow Jones affiche un repli de -0,4% (après +1,6% la veille), le S&P500 s'effrite de -0,1% et le Nasdaq revient à l'équilibre

C'est quasi inespéré puisque le 'Dow' plongeait de -500Pts au cours des 1ers échanges, inscrivant un nouveau plancher annuel vers 23.530Pts, le Nasdaq perdait 1,5%.

'Ce début de trimestre fait la part belle à l'aversion au risque du fait de l'accentuation des craintes concernant la valorisation du secteur technologique et les remous éventuels liés au protectionnisme', soulignent pour les équipes de Saxo Banque, pour qui 'nous sommes dans une configuration de marché dans laquelle les investisseurs cherchent toutes les bonnes excuses pour entraîner les bourses vers une correction'.

Sur le front des indicateurs, les intervenants ont pris connaissance des résultats de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé au mois de mars : le chiffre est 'robuste' avec +241.000 (dont +176.000 nouveaux jobs dans le secteur des 'services', +65.000 dans le secteur manufacturier).

Les commandes à l'industrie américaine se redressent de +1,2% après un recul équivalent de -1,3% au mois de janvier (chiffres sans surprise).

Pas de quoi redonner le moral à Wall Street avec l'ISM des services du mois de mars: il s'est établi à 58,8 (repli de 0,7 point en données mensuelles)

et concorde cette fois-ci avec l'indice PMI des services d'IHS Markit, en recul de -1,9 à 54 (après 55,9 en février).

Enfin, les stocks de pétrole brut chutent de -4,6Mns de barils, les stocks d'essence de -1,2Mns/barils... mais le 'WTI' poursuit sa chute (-1% à 62,9$ sur le NYMEX).

Dans l'eurozone, le taux d'inflation annuel de la zone euro est ressorti à 1,4% le mois dernier, en nette hausse par rapport à son niveau de 1,1% de février, selon une estimation rapide publiée en fin de matinée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Le taux de chômage s'est de son côté établi à 8,5% en février 2018, en recul de 0,1 point en données séquentielles et de 1 point par rapport à février 2017. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la région depuis décembre 2008.

Sur le marché des changes, l'euro s'adjuge actuellement un peu moins de 0,3% à 1,23052, tandis que le baril de Brent se replie de 1,3% à 67,2 dollars.

Sur le front micro-économique, L'Oréal domine le CAC40 avec +1,8%, Safran ferme la marche avec-2,4%.

M6 (+0,7%) et Iliad (-2%) ont signé hier un accord pour la distribution des chaînes du groupe de télévision aux abonnés de l'opérateur Free.

Lagardère (+0,7%) a entamé les démarches en vue de la cession (d'ici le mois de juillet) de ses télévisions et radios internationales, de ses magazines (dont le titre 'Elle') pour ne garder que la production audiovisuelle, Europe 1, le JDD et Paris Match: le groupe espère en tirer entre 400 et 700MnsE.

Argan (spécialiste dans la location d'entrepôts logistiques), a annoncé mardi une hausse de 21% de ses revenus locatifs au premier trimestre à 21,7 millions d'euros (le titre gagne +0,8%).

Valeurs associées

0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

17.495 0.00%
0.7805 0.00%
1.14125 -0.03%
389.6 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.